Washington en haleine pour un «événement capital» concernant les Arabes et Israël lors de la visite de Netanyahu

Cet «événement capital» tenu secret semble être une percée dans les relations israélo-arabes qui sera révélée lors de la visite du Premier ministre Benyamin Netanyahu à la Maison Blanche cette semaine. Même les plus proches collaborateurs du président Donald Trump et de Netanyahu ne connaissent pas ce secret. Bien que le leader israélien ait déclaré avant de s’envoler, «des choses très dramatiques vont se produire.»

Les sources de DEBKAfile ont cité des sources de la Maison Blanche commentant dimanche 26 janvier qu’elles ne se souviennent pas d’une chape de plomb aussi dense que celle-ci. Lundi, le chef du parti bleu-blanc d’Israël, Benny Ganz et le Premier ministre arrivent à Washington pour des briefings du président sur son «Accord du siècle» – un plan pour un accord de paix israélo-palestinien.

Ces sources attribuent ce silence profond à deux considérations :

  1. Une divulgation prématurée pourrait torpiller cette décision mystérieuse.
  2. Les dirigeants arabes impliqués dans le mouvement peuvent reculer à la dernière minute.

Deux événements inhabituels indiquent que quelque chose hors de l’ordinaire est en cours. Dimanche soir, après que des fuites détaillées du plan de paix de Trump soient apparues dans les médias, pas un seul dirigeant arabe n’a émis de commentaire, même pour faire taire les critiques.

Pendant la journée, le ministre de l’Intérieur Arye Deri a signé une directive autorisant les citoyens israéliens à se rendre en Arabie saoudite pour la première fois. La directive faisait référence aux hommes d’affaires et aux investisseurs. Jusqu’à présent, seuls les musulmans israéliens se rendaient légalement dans le royaume pour le hajj à La Mecque. Le ministre israélien n’aurait pas signé cette directive sans l’assurance de l’approbation saoudienne.

En outre, Netanyahu a pleinement soutenu la décision du président Trump d’inviter son rival politique Gantz à une réunion distincte à la Maison Blanche lundi. Ce scénario peut également inclure que le président demandera à Gantz de retarder son retour à domicile et de rester pour participer à «l’événement historique» au fur et à mesure qu’il se déroule. Le chef de l’opposition ne pouvait guère refuser cette invitation, même si cela l’empêcherait d’assister au débat de la Knesset mardi, qui a été appelé à son initiative pour refuser l’immunité parlementaire à Netanyahu et qu’il soit poursuivi dans les affaires de corruption dont il est accusé.

Washington on tenterhooks for “dramatic event” re Arabs and Israel during Netanyahu visit

5 Commentaires

  1. En ce début d’année 2020, tout le monde doit savoir que nous attendons depuis longtemps, une décision positive pour tous.
    En vue de n’affoler aucunement les personnes, qui vont prendre une décision, restons le plus neutre possible.

  2. Le drame désigne étymologiquement toute action scénique. Il peut désigner un certain nombre de genres de pièces de théâtre. Le drame se distingue alors des deux grands genres dramatiques traditionnels, la tragédie et la comédie.

    Une comédie est donc un drame. Malheureusement, on a pris l’habitude de considérer DRAME comme synonyme de TRAGÉDIE, ce qui est inexact…

  3. Le mot « dramatique » n’a pas la même acception qu’ici en France, en français…
    Il n’y est pas sous-entendu un événement tragique…
    Luccini dirait « Henaurme ».
    Les présidents ont un certain goût de la mise en scène, ces derniers temps…

    • Vous avez tout-à-fait raison, Elie, j’ai modifié par « capital » qui raisonne mieux à nos oreilles francophones. Et quand il est question d’Arabie Saoudite, il faut savoir garder la tête sur les épaules… Enfin, peu à peu, avec de l’aide massive, trouveront-ils peut-être la voie vers un peu de « modernité », au-delà du gadget et de l’homéopathétique…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.