Vienne: la statue de Karl Lueger, maire antisémite admiré par Hitler, ne passe plus

Le monument trône depuis près d’un siècle dans la capitale autrichienne, mais nombreux ceux qui veulent la voir déboulonnée. L’édile était un antisémite notoire.

Faut-il déboulonner la statue de Karl Lueger, ancien maire antisémite de Vienne ? La mairie préfère la faire "revisiter" par d'autres artistes. (JOE KLAMAR / AFP)Faut-il déboulonner la statue de Karl Lueger, ancien maire antisémite de Vienne ? La mairie préfère la faire « revisiter » par d’autres artistes. (JOE KLAMAR / AFP)

Karl Lueger fut maire de Vienne, la capitale autrichienne, de 1897 à 1910. Il a modernisé la ville et contribué à la rendre prospère. Mais il fut aussi un maire antisémite, qui utilisa la haine contre les Juifs pour parvenir à ses fins politiques, ne cessant de les attaquer dans ses discours. À tel point qu’Adolf Hitler, qui vivait à Vienne à cette époque, le cite comme exemple dans Mein Kampf. Or Karl Lueger a toujours sa statue en plein cœur de la capitale autrichienne. Une statue gigantesque, construite il y a près d’un siècle, mais qui n’est plus acceptée aujourd’hui. Certains réclament sa destruction ou son déplacement dans un musée, d’autres une contextualisation précise.

L’art pour cacher la honte ?

La mairie de Vienne a finalement opté pour une intervention artistique autour de cette statue. Deux artistes autrichiens s’y sont collés et l’oeuvre a été inaugurée en octobre dernier. C’est une immense construction en bois, aux couleurs vives et à l’aspect fragile pour mieux contraster avec cette statue massive. Mais elle ne fait pas l’unanimité, notamment auprès de l’Union des étudiants juifs d’Autriche.

« Avec ces couleurs et cette taille disproportionnée, on ne voit absolument pas que cette installation est censée traiter de l’antisémitisme, critique Victoria Borochov, sa vice-présidente. Il y a seulement un petit texte sur un socle en béton ».

« C’est totalement raté parce que cela donne à Lueger encore plus d’attention. On esthétise une époque très noire. » Victoria Borochov, vice-présidente de l’Union des étudiants juifs d’Autriche à franceinfo

Face à ces critiques, Veronica Kaup-Hasler, en charge de ce dossier à la municipalité, défend le rôle de l’art dans un tel débat. « L’objectif de cette oeuvre n’était pas d’être spécifiquement une sculpture contre l’antisémitisme mais d’ouvrir un espace de discussion. Les œuvres d’art invitent à réfléchir de manière complexe et paradoxale. L’art ne fournit jamais une réponse simple ». De toute façon, cette oeuvre ne sera en place que pour un an. Une autre sera ensuite installée, au même endroit, cette fois de manière définitive. Reste à savoir si celle-ci sera mieux acceptée.

Isaure Hiace, édité par Ariane Schwab – Radio France
www.francetvinfo.fr/

Le monument dédié à Karl Lueger, 2021 © Liam Hoare

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.