Scènes de guérilla urbaine (ici arcades de l’Opéra)

Alerte terroriste à Vienne: il y a au moins 4 morts, un assaillant terroriste abattu -identité en cours de vérification-, au moins un autre en fuite [la grande question est : combien sont-ils, d’autres ont-ils déjà disparu de l’espace public pour récidiver plus tard ou poursuivre l’action?

Un des terroristes, auteurs de l’attentat de Vienne, Kujtim Fejzulai, natif de #Vienne, d’origine albanaise de #Macedoine du Nord, et naturalisé autrichien, était connu de la justice autrichienne. En avril 2019, condamné à 22 mois de prison pour avoir tenté d’aller combattre en Syrie aux côtés de Daesh. Remis en liberté conditionnelle 9 mois plus tard en vertu des lois sur les mineurs

Ce matin, la police évoque un maximum de 4, selon les éléments actuels de l’enquête], 17 blessés à ce stade préliminaire, 6 scènes de crime

Stadttempel

OLYMPUS DIGITAL CAMERA Stadttempel

dont la grande Synagogue (fermée. Il y a 3 synagogues, dont une Habad, une libérale dans le même secteur) de Vienne, l’Opéra -éminemment symbolique, des bars ouverts hier,… L’appartement du terroriste tué, une fois identifié, a été perquisitionné. On va donc en apprendre plus au fil des heures. Vienne est une ville très symbolique pour les « soldats du Califat », puisque le lieu où la percée islamique fut stoppée en 1683. L’attribution exacte de l’acte, en l’absence de revendication, reste sujette à caution, le tueur abattu ayant prêté allégeance à « l’Emir », et non à Daesh soi-même. Subtilités relatives aux règles strictes en vigueur… 

4 tués dans l’attaque terroriste de Vienne par des partisans de l’Etat islamique

Deux hommes et deux femmes sont morts lorsque plusieurs hommes armés ont ouvert le feu sur plusieurs endroits dans le centre de Vienne lundi soir, le 2 novembre. Dix-Sept personnes ont été blessées, certaines grièvement. Le ministre de l’Intérieur, Karl Nehammer, a déclaré lors d’une conférence de presse mardi matin que l’homme armé abattu par la police portait un fusil d’assaut, un gilet explosif (qui s’est avéré factice) et était un sympathisant de l’Etat islamique. Son appartement a déjà été fouillé et les éléments recueillis vont faire progresser l’enquête sur le groupe, sa structure, ses ressources et contacts. Il a déclaré qu‘au moins un agresseur «lourdement armé et dangereux» était en fuite. Il a exhorté les gens à éviter la rue, à éviter les transports publics et à ne pas emmener leurs enfants à l’école.

Le nombre d’hommes armés n’est toujours pas clarifié, bien que certains reportages montent leurs supposés effectifs jusqu’à dix. La police, pragmatique, table sur 4 silhouettes recherchées. Ils font l’objet d’une grande chasse à l’homme en Autriche et hors de ses frontières. On ne sait pas non plus si la principale synagogue de Vienne, le Temple de la Ville (Stadt tempel), était la cible principale, bien qu’un policier devant l’entrée soit parmi les victimes. La synagogue était fermée à ce moment-là. Elle est entourée de bars et de restaurants qui bourdonnaient de fêtards la nuit précédant l’imposition d’un confinement d’un mois à minuit contre la pandémie de covid. Le rabbin Schlomo Hofmeister a déclaré avoir vu au moins une personne tirer sur des gens assis à l’extérieur des bars sous sa fenêtre. «Ils tiraient au moins 100 balles juste à l’extérieur de notre bâtiment.». L’Opéra de Vienne a aussi été une des six cibles importantes de cette furie terroriste.

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz a qualifié l’événement d’«attaque terroriste répugnante». Les policiers ont déclaré que l’opération était toujours en cours et ils ont continué à patrouiller dans les rues.

Three killed in Vienna terror attack by ISIS followers

Sur une des vidéos, on voit clairement un terroriste repasser et achever un homme à terre déjà grièvement touché

Course-poursuite contre l’un des assaillants

23h30. « Nous traversons des moments difficiles dans notre République », réagit le chancelier autrichien, Sebastian Kurz, sur Twitter. « Je tiens à remercier tous ceux qui ont risqué leur vie, surtout aujourd’hui, pour notre sécurité. Notre police prendra des mesures décisives contre les auteurs de cet odieux attentat terroriste ».

« Je suis heureux que nos policiers aient déjà pu éliminer un agresseur. Nous ne nous laisserons jamais intimider par le terrorisme et lutterons résolument contre ces attaques par tous les moyens », prévient-il. Sebastian Kurz annonce ensuite que l’armée allait prendre en charge « la protection des biens précédemment assurée par la police à Vienne, avec effet immédiat »« Le pays tout entier pense aux victimes, aux blessés et à leurs familles, auxquels j’exprime mes plus sincères condoléances », ajoute-t-il. « Nous remercions les dirigeants de l’Union européenne et nos partenaires internationaux pour leur sympathie et les expressions de solidarité ».

 

23h26. « Nous sommes toujours confrontés à une attaque terroriste en cours », annonce le ministre de l’Intérieur autrichien, Karl Nehammer, appelant dans le même temps à éviter les lieux publics. Plusieurs auteurs qui sont « lourdement armés et dangereux » sont encore soupçonnés d’être impliqués a-t-il également indiqué, appelant les habitants à rester chez eux.

23h32. La police demande aux habitants de rester chez eux. « Restez à la maison ! Si vous êtes dans les rues, mettez-vous à l’abri ! Tenez-vous à l’écart des lieux publics, n’utilisez pas les transports en commun ! », demande-t-elle sur Twitter.

 

23h20. « La police mène des contrôles des véhicules et des passagers aux postes frontière avec l’Autriche, une mesure préventive à la suite de l’attaque terroriste à Vienne », a indiqué la police tchèque sur Twitter.

22h58. « Nous, Français, partageons le choc et la peine du peuple autrichien frappé ce soir par un attentat au cœur de sa capitale, Vienne », a réagi le président de la République, Emmanuel Macron, sur Twitter. « Après la France, c’est un pays ami qui est attaqué. C’est notre Europe. Nos ennemis doivent savoir à qui ils ont affaire. Nous ne céderons rien. »

 

 

22h31. La police a fait un point sur la situation sur Twitter : il y a plusieurs assaillants avec des armes d’épaule (des fusils), il y a au total six scènes de crime à ce stade, le bilan fait état d’un mort et plusieurs blessés graves (20 blessés au total?) dont un policier. L’un des auteurs a été abattu par la police.

Par ailleurs, les principaux médias du pays évoquent désormais clairement une « attaque terroriste ». Selon les éléments donnés par les autorités, la piste d’une attaque multi-sites ne fait que peu de doute.

 

22h14. Au moins un policier a été tué et un assaillant a été arrêté indique le Der Standard. D’autres auteurs seraient en fuite. L’opération de police est toujours en cours.

22h11. Une rumeur faisait état d’une prise d’otage dans l’hôtel Hilton, l’information a été démentie par la police.

21h54. Le ministre de l’Intérieur autrichien précise que la fusillade de Vienne serait une attaque terroriste commise par plusieurs assaillants.

Attaque terroriste près de la Schwedenplatz et au moins cinq autres scènes de crime lundi soir à Vienne. Plusieurs décès et blessures ont maintenant été confirmés. Au moins un policier, un passant et aussi un agresseur devraient être parmi les morts. Un agresseur se serait également fait exploser avec une ceinture d’explosifs. Selon la police, plusieurs auteurs sont en fuite. Les suspects ont utilisé des armes d’épaule et auraient également utilisé des couteaux. Au moins un homme a été arrêté. Il aurait dû aussi y avoir des coups de feu dans le métro.

Attaque type Bataclan (2015) ou Mumbaï (2008) très organisée, comprenant plusieurs modus operandi armes à feu et ceintures d’explosifs (il n’est pas sûr qu’une aurait explosé comme dit plus tôt).

On se rassurait à bon compte avec des terroristes isolés, agissant seuls, même s’ils étaient soutenus comme cela semble le cas avec l’égorgeur de Nice. Ici, l’action terroriste complexe est de retour et il ne s’agit nullement de « caricatures ». 

La fusillade a eu lieu sur la Schwedenplatz, une place située en face du quartier des Carmélites, où se trouvent plusieurs synagogues.
Le chef de la communauté juive de Vienne a déclaré sur Twitter qu’il n’était pas clair si la synagogue ou les bureaux voisins étaient la cible des coups de feu. La synagogue était fermée au moment de la fusillade.
La police de Vienne a signalé via Twitter « une grande opération de police en cours dans le 1er arrondissement de Vienne » et a conseillé au public d’éviter d’entrer dans la ville jusqu’à nouvel ordre.


Un rapport de l’agence de presse autrichienne APA a indiqué par la suite qu’un policier avait été blessé par balle et gravement blessé lors de l’incident en cours dans le centre de Vienne et qu’une personne avait été arrêtée.

jpost.com


À Vienne, il y a eu une attaque terroriste et une fusillade près de la Schwedenplatz lundi soir. Plmus de cinquante coups de feu ont été tirés et l’un des auteurs se serait fait sauter avec une ceinture explosive. Il y aurait d’autres auteurs en fuite. La police a demandé à la population d’éviter de vastes zones du secteur. Il existe déjà des rapports initiaux selon lesquels l’attaque aurait dû entraîner plusieurs morts et de nombreux blessés. Selon le ministère de l’Intérieur, au moins un des auteurs aurait été arrêté. Apparemment, un policier aurait également été blessé par balle et gravement blessé.

Selon les premières informations, un policier de garde aurait été abattu et serait en danger entre la vie et la mort. Il aurait dû y avoir plus de coups aussi. La police délimite actuellement toute la zone, la Rotensturmstrasse est déjà fermée.

Incident avec fusillade et vraisemblablement des islamistes porteurs de ceinture-explosive signalé dans une synagogue autrichienne. Une victime a été signalée, sans doute le policier en faction

Des coups de feu ont été tirés près de la principale synagogue de la ville.

Les gens prennent des photos d'un symbole lumineux, marquant l'endroit où se trouvaient autrefois les synagogues viennoises avant leur destruction, après une cérémonie marquant le 80e anniversaire de Kristallnacht, également connue sous le nom de Nuit du verre brisé, devant une synagogue détruite à Vienne, Autriche, 8 novembre 2018 (crédit photo: REUTERS)
Les gens prennent des photos d’un symbole lumineux, marquant l’endroit où se trouvaient autrefois les synagogues viennoises avant leur destruction, après une cérémonie marquant le 80e anniversaire de Kristallnacht, également connue sous le nom de Nuit du verre brisé, devant une synagogue détruite à Vienne, Autriche 8 novembre 2018. (crédit photo: REUTERS)

Des informations font état d’un incident de fusillade et de plusieurs terroristes poursuivis par la police dans les rues et près d’une synagogue autrichienne, faisant apparemment une victime et plusieurs blessés.

Selon le journal autrichien Kronen, la police locale a confirmé un déploiement important sur les lieux mais a refusé de commenter la raison de la mobilisation.
Un important dispositif de police a été déployé dans le centre de Vienne ce lundi soir. (photo @GHG19hr)

Une attaque terroriste est en cours à Vienne, en Autriche. Un ou plusieurs hommes armés ont ouvert le feu à proximité de la synagogue. Il y a plusieurs blessés a annoncé la police.

 

 

SUIVEZ NOTRE DIRECT. Notre article est mis à jour au fur et à mesure de l’évolution de la situation. Recevez nos alertes en direct avec l’appli Actu17 pour smartphone.

21h54. Le ministre de l’Intérieur autrichien précise que la fusillade de Vienne serait une attaque terroriste commise par plusieurs assaillants.

21h34. Un nouveau bilan donné par plusieurs médias locaux fait état d’au moins 7 morts.

21h29. Plusieurs hélicoptères survolent actuellement la ville. Les faits surviennent alors qu’un couvre-feu débute demain à Vienne pour lutter contre le coronavirus.

 

 

21h20. Sur une séquence diffusée sur les réseaux sociaux, il est possible d’apercevoir une victime blessée sur la terrasse d’un restaurant. Une autre vidéo montre un policier qui est touché par un coup de feu en pleine rue.

21h16. Selon le Kronen Zeitung, le plus important quotidien autrichien, l’un des assaillants s’est fait exploser avec une ceinture d’explosifs. Il y aurait plusieurs auteurs. Le quotidien évoque un bilan de plusieurs morts et de nombreux blessés.

21h13. Une vidéo amateur montre un assaillant armé d’un fusil.

 

 

20h55. La situation est encore floue à Vienne où une attaque terroriste serait en cours ce lundi soir, dans le centre de la ville. Plusieurs coups de feu ont été tirés et un premier bilan donné par la police fait état de plusieurs blessés. Un important dispositif de forces de l’ordre a été déployé.

« Une importante opération policière est en cours dans le 1er arrondissement de Vienne (centre-ville). Les agents sont sur place et vérifient la situation. Nous vous tenons au courant de la situation », a écrit la police sur Twitter, demandant également aux habitants d’éviter le secteur.

 

 

 

Plusieurs vidéos amateurs ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Des tirs sont audibles.

 

 

2 Commentaires

  1. Pour une fois, la fermeture (covid) des lieux cultuels et culturels juifs a sauvé les Juifs !
    Les terroristes, tueurs, dans leurs colères et leur « analphabêtisme » ont trouvé portes closes et lieux vides, et dépités, ont fait feu sur n’importe qui…
    Mais c’était bien une tuerie façon « Bataclan et autre lieu » comme à Paris qui été prévue.
    Lourdement armés, ça devait saigner, beaucoup, mais, mais…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.