Variant delta: quelle est la nouvelle stratégie d’Israël?

Israël réduit la période d’isolement à 7 jours

Lors de sa réunion de mardi soir, le cabinet ministériel du Corona a pris les décisions suivantes face au nombre croissant de personnes contaminées :

  • Réduction de la période de confinement à 7 jours sous condition de résultats de test négatif.
  • Parallèlement, renforcement du contrôle des confinements et du port du masque.
  • Renforcement de l’information en faveur du port du masque, de la vaccination et de l’évitement de rassemblements humains de grande ampleur.
  • Le ministère de la Santé va renforcer le dispositif de tests à résultats rapides et rapidement accessibles
  • La responsabilité du contrôle de l’application des consignes sera confiée au ministère de la Sécurité intérieure avec collaboration des contrôleurs municipaux.

Aucune mesure n’a été prise pour l’instant concernant l’aéroport Ben Gourion.

Health care workers take test samples of Israelis in a drive through complex to check if they have been infected with the Covid-19, in Ramla, on April 18, 2021. Photo by Yossi Aloni/Flash90 *** Local Caption *** ????? ?????? ???? ???? ????? ??? ??? ??? ????Photo Yossi Aloni / Flash 90

Vivre avec le COVID : Israël change de stratégie dans le contexte du variant delta

Il y a quatre semaines, Israël a célébré un retour à la vie normale dans la bataille contre le COVID-19. Après une vaccination rapide, qui a réduit le nombre d’infections et de décès dus au coronavirus, les Israéliens ont cessé de porter des masques faciaux et ont abandonné toutes les règles de distanciation sociale.

Ensuite, il y a eu une vague dans le pays d’une version delta plus contagieuse de COVID-19, qui a été découverte pour la première fois en Inde. Il a forcé le Premier ministre Naftali Bennett à réintroduire certaines restrictions anti-épidémiques et à repenser la stratégie, écrit Reuters .

Dans le cadre de ce qu’il appelle une politique de « répression douce », le gouvernement souhaite que les Israéliens apprennent à vivre avec le virus sans un quatrième isolement national qui pourrait nuire davantage à l’économie.

La mise en œuvre de la stratégie comprendra la surveillance des infections, la promotion de la vaccination, des tests rapides et des campagnes d’information. Le pays a également repris le port obligatoire du masque à l’intérieur et la quarantaine pour toutes les personnes arrivant en Israël.

La stratégie de Bennett a été remise en question par certains chercheurs. Le ministère israélien de la Santé est favorable au renforcement de la lutte contre les infections et recommande la prudence lors de la levée des restrictions.

Le nombre de cas quotidien de coronavirus en Israël a fortement augmenté lundi, avec 730 nouvelles personnes contaminées, selon une mise à jour du ministère de la Santé mardi matin.

Parmi les nouveaux cas, 62 sont des personnes qui sont revenues récemment de l’étranger. 55.109 personnes ont été testées, ce qui porte le taux de contamination, pour la journée de lundi, à 1,32%.

Il s’agit du bilan le plus élevé de la vague actuelle, qui a commencé avec l’apparition du variant Delta du coronavirus dans le pays.

En dépit du nombre important de nouvelles contaminations, le nombre de patients dans un état grave reste relativement faible. 45 personnes se trouvent dans un état critique, dont 10 sous assistance respiratoire, tandis que le nombre de décès depuis le début de la pandémie s’élève à 6 439.

Lundi, le directeur général du ministère de la Santé, Nahman Ash, a déclaré qu’Israël n’imposerait pas de restrictions supplémentaires pour faire baisser le taux de contamination de COVID-19, pour le moment.

Lors d’un point presse avec des journalistes, M. Ash a affirmé que les responsables de la santé envisagent de recommander des vaccins de rappel aux Israéliens qui ne sont pas immunodéprimés. Il a également indiqué que le ministère envisage de réduire la durée de la quarantaine.

Le cabinet coronavirus doit à nouveau se réunir mardi pour discuter des moyens d’endiguer l’épidémie.

Environ 60% des 9,3 millions d’Israéliens ont reçu au moins une vaccination avec Pfizer-BioNtech. Dimanche, le gouvernement a commencé à proposer une troisième injection aux personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Pendant ce temps, Israël n’est pas pressé d’approuver les injections de rappel, affirmant qu’il n’y a pas encore de preuve claire qu’elles soient nécessaires. Il offre une approbation uniquement aux personnes ayant un système immunitaire faible sur une base individuelle.

Plus tôt ce mois-ci, le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé la levée de toutes les restrictions anti-épidémiques en Angleterre à partir du 19 juillet.

14 juillet 2021

Jforum avec lphinfo.comrakbeisrael.buzzet i24News

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.