Cible régulière de ses plaisanteries, Valérie Pécresse adresse un message à Bertrand Chameroy dans «C à vous»

«Je vous souhaite de bonnes vacances. Car quand vous êtes en vacances, ça m’en fait aussi», s’amuse dans une vidéo l’ancienne candidate des Républicains, dont la gestuelle avait beaucoup inspiré le chroniqueur cette saison.

https://www.gala.fr/imgre/fit/~1~gal~2022~04~26~927d93ba-dd28-4386-9650-4f377e45a09f.png/1140x499/cr/wqkgQ2FwdHVyZSBkJ8OpY3JhbiBGcmFuY2UgNSAvIEMgw6Agdm91cyAvIEdhbGE%3D/focus-point/1379%2C734/video-emmanuel-macron-reelu-l-hilarante-parodie-de-bertrand-chameroy-dans-c-a-vous.jpg

L’humoriste de «C à vous», dont la saison se finissait ce vendredi 24 juin, se moque quotidiennement de l’actualité comme de ses collègues, dans une chronique intitulée «l’ABC». L’un des cibles favorites aura été cette année Valérie Pécresse. Son meeting au Zénith, en février, où la candidate malheureuse à la présidentielle avait eu une gestuelle pour le moins étonnante, l’avait beaucoup inspiré. Bertrand Chameroy y apposait un extrait d’I am Alive de Céline Dion.

Ce montage de quelques secondes, qui s’inspirait du biopic Aline sur Céline Dion, revenait régulièrement dans l’émission. Tant qu’il avait fini par produire un comique de répétition. «Je ne peux plus le voir, mais on me demande pourquoi je ne le mets pas quand il n’y est pas», s’amusait l’ancien de «TPMP». Valérie Pécresse avait eu vent de ce running gag dont elle était l’héroïne.

À la fin de l’émission de ce vendredi, après que Bertrand Chameroy s’est gentiment moqué de ses collègues de travail, son confrère Mohamed Bouhafsi lui révèle une surprise: la réaction en vidéo de la présidente de la région Île-de-France obtenue par ses soins. «Elle n’a pas forcément envie de vous retrouver la saison prochaine», commence ce chroniqueur spécialiste du ballon rond. Bertrand Chameroy oscille alors entre l’excitation et l’appréhension.

«J’ai été une source inépuisable d’inspiration pour vous ces derniers mois. Il était normal que vous me reversiez quelques royalties», explique Valérie Pécresse sur un ton sérieux, où l’on devine de l’humour. Elle fait référence à une blague du chroniqueur sur sa campagne de dons. «Vous m’aviez rêvé en Céline Dion et je vous ai un peu déçue, poursuit-elle. Mais je vais vous faire une confidence, l’élection ce n’est pas The Voice, et les Français vont bientôt s’en rendre compte. Je vous souhaite de bonnes vacances. Car quand vous êtes en vacances, ça m’en fait aussi…»

tvmag.lefigaro.fr

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.