Le président des États-Unis a subi son premier revers majeur dans les urnes

Un an après sa victoire contestée, le Président des Etats-Unis Joe Biden, a subi un échec cuisant en Virginie, lors d’un scrutin qui apparaît comme un vote sanction contre le dirigeant démocrate.

Un an avant les élections de « mi-mandat » où le Congrès est partiellement renouvelé, le Parti démocrate vient d’essuyer un revers hautement symbolique en Virginie, lors de l’élection d’un nouveau gouverneur. Le républicain Glenn Youngkin a été élu face à son adversaire démocrate Terry McAuliffe. Tant les Démocrates que les Républicains avaient annoncé faire de ce scrutin un test national. Le candidat républicain a non seulement gagné dans l’électorat conservateur mais a réalisé de bons scores dans des fiefs traditionnellement démocrates.

État limitrophe de la capitale Washington DC, fournisseur de présidents américains, la Virginie n’est pas à négliger. Pour preuve, Joe Biden, Kamala Harris et même Barack Obama avait fait le déplacement pour soutenir le candidat démocrate Terry McAuliffe, déjà aux manettes entre 2014 et 2018.

Mais cela n’a pas suffi. Dans un État où les démocrates ont plus souvent dirigé que les républicains, État où Joe Biden s’est imposé avec environ 500.000 voix d’avance sur Donald Trump, le prochain gouverneur, Glenn Youngkin, sera républicain pour la première fois depuis 2009. Dans le New Jersey où une élection similaire a eu lieu, les démocrates l’ont finalement emporté sur le fil, alors même que l’État est considéré comme largement acquis au parti.

Depuis Glasgow où il participe à la COP26, le président Biden s’était dit certain de la victoire du candidat démocrate. Ce résultat est sans conteste la conséquence de la nette baisse de popularité du président américain dans l’opinion américaine.

Même s’il s’est agi de l’élection d’un gouverneur, le Parti républicain voit dans cette victoire le début de la reconquête d’au moins une des deux chambres du Congrès dans une année, ce qui entraînerait un virage dans le mandat de Joe Biden.

Dans le New Jersey, où un nouveau gouverneur doit également être élu, le candidat républicain Jack Ciattarelli est en avance dans les sondages sur le gouverneur démocrate sortant Phil Murphy.

A New York, ou l’électorat démocrate est largement majoritaire, c’est sans surprise qu’Eric Adams, afro-américain a été élu maire de la ville.

Source : Shraga Blum & AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.