USA: 1 879 incidents antisémites en 2018 (ADL)

0
146

 L’année dernière, le nombre d’incidents antisémites a été le troisième plus élevé depuis 1979, malgré une diminution par rapport à l’année précédente, selon un nouveau rapport de la Ligue anti-diffamation.

Bien que les 1 879 incidents en 2018 aient chuté de 1 986 en 2017, selon l’enquête annuelle de l’ADL sur les incidents publiée mardi, le nombre d’agressions antisémites a plus que doublé, passant de 17 à 39.

Le rapport compte des cas d’agression, de harcèlement et de vandalisme. L’an dernier, la grande majorité des incidents étaient du harcèlement ou du vandalisme – 1 066 et 774 respectivement.

Selon le rapport, les trois derniers mois de 2018 ont été «exceptionnellement actifs» en termes d’incidents.

La fusillade qui a eu lieu à la synagogue Tree of Life à Pittsburgh à la fin du mois d’octobre “a probablement attiré davantage l’attention sur les activités antisémites”, a déclaré l’ADL.

Le nombre d’incidents antisémites le plus élevé a été enregistré en 1994 et le deuxième en 2017. Le nombre de l’an dernier correspond au total pour 1991, le troisième plus important enregistré en un an.

Le reportage faisait  référence à la fusillade samedi dans une synagogue de Chabad à Poway, en Californie , dans laquelle un assaillant avait tué un homme et en avait blessé trois autres.

«Nous avons travaillé dur pour lutter contre l’antisémitisme et avons réussi à améliorer les lois sur les crimes motivés par la haine, et pourtant nous continuons à être confrontés à un nombre alarmant d’actes antisémites», a déclaré le directeur national d’ADL, Jonathan Greenblatt, dans un communiqué.

Mardi. «Nous avons malheureusement vu cette tendance se poursuivre en 2019 avec la fusillade tragique à la synagogue Chabad à Poway.»

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.