Ligoté puis molesté, un septuagénaire juif violemment pris à partie chez lui.

Les agresseurs ont interrogé leur victime sur sa confession avant de lui voler de l’argent en liquide.

Nouvelle violente attaque à caractère antisémite à Paris, nous rapporte  le député de la VIIIe circonscription des Français établis hors de France, Meyer Habib, le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) a confirmé qu’un septuagénaire avait été agressé par deux hommes le 1er décembre dernier en pleine journée dans le XIXe arrondissement de la capitale. D’après les informations, les deux agresseurs seraient de « type nord-africain et africain ».

Les deux individus n’ont pas hésité à ligoter puis battre leur victime, dont plusieurs fois au visage, dans son appartement afin de la dépouiller. Le mobile antisémite ne ferait aucun doute puisque les deux hommes auraient demandé si le septuagénaire était de confession juive et surtout bijoutier. Visiblement, ils cherchaient de l’or dans l’appartement mais ne seraient repartis qu’avec 250 euros.

La victime veut quitter son arrondissement

Dans un communiqué, le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme demande à ce que la lumière soit faite sur cette affaire et aux services de police « de tout mettre en œuvre pour identifier les auteurs de ce crime antisémite ». Il fait aussi un constat sans équivoque : « Depuis plusieurs années, les citoyens juifs sont de plus en plus attaqués au sein même de leur domicile ». Le septuagénaire aurait émis le souhait de quitter cet arrondissement de la capitale devenu « incertain voire dangereux pour les habitants de confession juive ».

En novembre dernier, deux adolescents avaient été jugés pour une agression antisémite dans un collège de l’Essonne. Harcelée pendant neuf jours, la victime avait été menacée de « Sale juif, on va te gazer », avant d’être pris par le cou et plaquée au sol afin qu’il « se soumette ».

VALEURS ACTUELLES

4 Commentaires

  1. Avraham, l’aliya pour un septuagenaire est tres compliquee. D’abord, il lui faut trouver un logement. Israel est aujourd’hui un des pays les plus chers au monde. Ensuite, il est preferable d’y avoir une famille qui puisse vous visiter (un septuagenaire peut laisser sa vie sur une simple chute a l’interieur de son domicile).
    Enfin, Israel n’est plus un pays ou existe une forte communaute francophone.
    Notre septuagenaire devrait donc vivre dans les villes ou ces communautes francophones vivent: Ashdod, Netanya, Raanana, Jerusalem, Tel Aviv.
    Et ces villes sont parmi les plus cheres d’Israel.
    Moi, j’ai fait mon aliya il y apresque 46 ans. J’etait jeune, celibataire, seul, sans famille sur laquelle je puisse compter. Je ne parlais pas un mot d’hebreu et j’ai du faire une reconversion professionnelle (en fait, j’en ai effectue 5 durant 20 ans).
    L’adaptation a ete facile, j’etais tres persuade (ancien du Betar). Je suis aujourd’hui septuagenaire, pere de deux enfants, grand pere de 4 petits-enfants. Toute ma carrierre professionnelle a ete faite en Israel, ce qui m’a permis de recevoir une retraite convenable. Et j’ai pas mal de connaissances qui ont reussi encore mieux que moi, et j’en suis tres fier. On venait du meme mileu, on etait persuade de notre bon choix et on a eu raison. Mais il peut trouver ausi une tres forte communaute francophone a Miamu, Fl, USA. C’est moins dangereux ( a part les crocos).

    • Tu as raison, cependant on a proverbe qui dit:
      הכי זול= הכי יקר!
      Chercher un compromis ne sera peut-être que partie remise.
      Je ne lui conseille pas de faire son Alia, mais qui lui empêche de prendre des renseignements sur son éventuelle Alia, l’appétit vient en mangeant, il pourrait être tenté et remercier ceux qui l’auront poussé à la faire!

  2. Si on peut rentrer chez soi pourquoi se contenter de si peu:
    « changer de quartier ».
    Pourquoi ne pas envisager une Alia, au moins vérifier, demander, rentrer à l’agence Juive… organiser un groupe d’immigration…
    Zemmour ou pas Zemmour, le Jihad est là, depuis plusieurs générations, mélangé/es aux français/es.
    Même une guerre civile ne gagnerait pas forcément puisqu’ils sont français et que la France est une démocratie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.