Un drone anti-incendie contre les ballons de Gaza

3
1837

Une start-up israélienne développe un drone anti-incendie pour lutter contre les ballons incendiaires à Gaza

avatarpar Benjamin Kerstein

Un tronc d’arbre brûlé après un incendie du côté israélien de la frontière entre Israël et la bande de Gaza, le 15 mai 2019. Reuters / Amir Cohen.

Après plus d’un an d’incendies dans le sud d’Israël provoqués par des ballons incendiaires lancés depuis la bande de Gaza dirigée par le Hamas, une start-up israélienne propose une solution innovante.

L’incendie criminel a commencé en même temps que les émeutes dites de la «marche du retour» à la frontière entre Israël et Gaza, et bien qu’il n’ait fait aucune victime jusqu’à présent, des centaines d’acres de terres ont été détruites, causant des millions de dollars de dommages. Depuis le début de cette année, plus de 220 acres ont été détruits.

Bien que les travaux soient en cours, Tsahal n’a pas été en mesure de créer une contre-mesure viable aux dispositifs incendiaires [NDLR : en partie exagéré : voir notre article sur le viseur électro-optique mis au point, même si on n’a pas encore de trace de sa mise en service : jforum.fr/tsahal-un-viseur-electro-optique-pour-intercepter-des-ballons-incendiaires.html].

Le site d’information israélien Mako a annoncé qu’en l’absence d’une défense militaire éprouvée, une startup appelée Airqules avait mis au point un drone de lutte contre l’incendie entièrement construit par Israël, capable de réagir rapidement et efficacement aux incendies dès leur déclenchement.

Le drone est capable de supporter 30 kilos de poids pendant plus d’une demi-heure de vol et tire des obus remplis d’un matériau ignifuge. Lorsque les obus entrent en contact avec une chaleur intense, ils dispersent le matériau, ce qui peut éteindre des incendies pouvant atteindre cinq mètres carrés.

Le système est également capable d’effectuer un balayage thermique sur une distance de 20 kilomètres carrés pour détecter les incendies et peut voler jusqu’à 90 kilomètres à l’heure. Le système mis au point pour maintenir l’équilibre de l’aéronef, même lors de la libération de sa cargaison, qui fait maintenant l’objet d’un brevet, est particulièrement novateur.

Le drone lui-même est soutenu par un système de détection sophistiqué, qui transmet les informations du scanner thermique aux ordinateurs situés dans une «salle de guerre» dans le kibboutz Nir Am. Les ordinateurs reconnaissent les relevés de température anormaux, calculent s’il y a un incendie, puis transmettent l’évaluation aux opérateurs, qui travaillent par équipes. Si l’incendie est confirmé, un drone est envoyé et éteint rapidement les flammes.

Alon Alsheich, l’un des fondateurs d’Airqules et résident de Nir Am, a déclaré qu’il avait eu cette idée après «avoir vu comment l’incendie criminel a transformé toute la région dans laquelle je vis, et le travail de ma vie et celui de mes amis d’un lieu animé en une zone sinistrée. “

«Je suis sur le point de rentrer à la maison avec les enfants», se souvient Alsheikh d’un des incendies qui a mis Nir Am en danger. «Quand je me rapproche de la ville, je constate que tout est brûlé et que la route d’accès est bloquée par une voiture de patrouille.”

Ses enfants lui ont demandé: “Papa, si nous sommes si forts, comment peuvent-ils nous frapper avec des ballons?”

«Je leur ai dit que je m’occuperais du problème, et c’est là que tout a commencé», a-t-il déclaré.

Il a commencé lentement – le laboratoire où il travaillait avec son partenaire était dans le poulailler du kibboutz – mais il a trouvé plus tard l’aide de SouthUp, un “incubateur technologique” spécialement créé pour aider les entrepreneurs de haute technologie du Shaar Ha’Negev. région proche de la frontière de Gaza.

Bien que l’équipe ait sollicité l’aide des services de sécurité et des autorités, elle n’a reçu aucune aide et se heurte toujours à des obstacles financiers, à l’instar de nombreuses startups de la région du Néguev.

algemeiner.com

3 COMMENTS

  1. @ “Papa, si nous sommes si forts, comment peuvent-ils nous frapper avec des ballons?”
    ” «Je leur ai dit que je m’occuperais du problème, et c’est là que tout a commencé», a-t-il déclaré. ” .

    Extraordinaire .

  2. Ce drone pourrait survoler gaza
    Detecter l objet incendiaire
    Et le détruire à son départ ou juste avant

    Autre arme qui pourrait être efficace :
    Peuple bridé insulté par la nomenklatura turque

    https://observers.france24.com/fr/20190606-turquie-scandale-femme-ersoy-ministre-photo-hotel-luxe-billet-100-dollars-employee

    Ce doit être pareil en iran    les mollahs et cie

    Au liban le hezbollah et cie

    À Gaza   le hamas et cie

    Il faudrait une enquête internationale très pointue pour savoir les biens, les sociétés ecrans et comptes bancaires de ces dirigeants et leur entourage familial

    Il n y aurait pas alors besoin de missiles et autres

    Ils seront alors virés par les personnes qui ont été grugées par leurs discours 

    • Et en Syrie, la Russie et cie
      Et en Turquie, les frères musulmans et cie
      Et en Europe, les frères musulmans et cie
      Bel aréopage
      L’Occident n’a rien à craindre de l’Islam…
      C’est eux qui disent, moi j’sais pas !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.