Limoges : un clandestin algérien et délinquant multirécidiviste, visé par une OQTF, interpellé pour vol et libéré.

Un Algérien en situation irrégulière a récemment été interpellé pour vol dans le centre commercial Saint-Martial de Limoges (Haute-Vienne), avant d’être libéré.

Une boutique de produits de beauté du centre commercial Saint-Martial, à Limoges (Haute-Vienne), a récemment été victime d’un vol. L’auteur des faits est connu de la police et de la justice : il s’agit d’un Algérien en situation irrégulière, qui fait l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF) depuis le 4 juin, jamais exécutée, détaille Le Populaire du Centre, mercredi 10 août. Interpellé, l’individu a ensuite été remis en liberté.

L’individu fera l’objet d’une ordonnance pénale

Dans le détail, c’est le service de sécurité du centre commercial qui est intervenu dans un premier temps et a permis de confondre l’auteur des faits, précisent nos confrères. Il lui est reproché d’avoir dérobé pour l’équivalent de 530 euros de produits de beauté et de parfums dans l’une des boutiques du centre-ville, qui se trouve au niveau de l’avenue Garibaldi.

L’individu, connu de la justice pour des faits similaires, fera l’objet d’une ordonnance pénale à une date indéterminée, dans les semaines qui viennent, relate le journal. Ce dispositif donne au procureur de la République la possibilité de faire juger certaines contraventions et certains délits par un juge unique et sans audience. En attendant, le clandestin reste libre.

AFP

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.