Turquie : attentat à la bombe dans un mariage

0
222
First aid officers carry an injured man to hospital August 20, 2016 in Gaziantep following a late night militant attack on a wedding party in southeastern Turkey. The governor of Gaziantep said 22 people are dead and 94 injured in the late night militant attack. / AFP PHOTO / AHMED DEEB

Un attentat à la bombe a eu lieu lors d’un mariage à Gaziantep, dans le sud-est de la Turquie, près de la frontière syrienne, a annoncé vendredi 20 août le gouverneur cité par l’agence Anadolu.

“Une affreuse attaque terroriste a fait de nombreux blessés”, a annoncé le gouverneur Ali Yerlikaya, cité par l’agence progouvernementale qui faisait état de l’envoi sur place de nombreuses ambulances alors qu’un député a annoncé que plusieurs personnes étaient décédées.

https://twitter.com/Ibn_Sayyid/status/767099985376714752

“Les premières informations laissent penser qu’il s’agit d’un attentat à la bombe”, a déclaré Mehmet Erdogan, député du Parti de la justice et du développement (AKP), au pouvoir. Un député de Gaziantep du parti AKP, Samil Tayyar, a déclaré que “les premières informations laissaient penser que Daech a fait cela”, utilisant l’acronyme en arabe de l’EI, a rapporté l’agence de presse Dogan.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a estimé dimanche dans la matinée que le groupe Etat islamique était “probablement l’auteur” de l’attentat. Il a jugé dans un communiqué qu’il n’y avait “aucune différence” entre le prédicateur en exil Fethullah Gülen, qu’il accuse d’avoir ourdi le coup d’Etat raté du 15 juillet, le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et le groupe jihadiste EI, “probable auteur de l’attentat de Gaziantep”.

Le sud-est et l’est de la Turquie ont été secoués en milieu de semaine par trois attentats qui ont fait 14 morts et été attribués par Ankara à la guérilla du Parti des travailleurs du Kurdistan, le PKK kurde. Gaziantep se trouve juste au nord de la frontière syrienne et est devenu un point de passage de très nombreux réfugiés syriens fuyant la guerre dans leur pays. Mais la zone abriterait en dehors des réfugiés et des militants de l’opposition une présence significative de jihadistes.

mbn

Les télévisions ont montré des ballets d’ambulances arrivant sur les lieux où des corps gisant au sol étaient recouverts de draps blancs. Des proches des victimes étaient assistés dans la rue. Comme pour chaque attentat majeur, les autorités turques ont interdit la diffusion d’images en direct par les télévisions et réseaux sociaux.

Mehmet Erdogan a indiqué que si on ignorait qui avait perpétré cette attaque, la probabilité était forte qu’il s’agisse d’un attentat suicide. Il a ajouté que ce genre d’attentat pouvait avoir été perpétré par le groupe Etat islamique ou par le Parti des Travailleurs du Kurdistan, le PKK kurde, avait-il estimé en début de soirée.

ghjbnm

L’agence Dogan a indiqué que l’explosion s’était produite à 21H40. Un responsable turc a déclaré que l’explosion avait eu lieu pendant un mariage” et que “d’après les premières informations, la cérémonie se déroulait en plein air”.

Le vice-Premier ministre Mehmet Sismek, également député de Gaziantep, a jugé “barbare d’attaquer un mariage”. “L’objectif de la terreur est d’effrayer les gens, mais nous n’accepterons pas cela”, a-t-il dit à la télévision.

Huffingpost

https://twitter.com/Ibn_Sayyid/status/767120716567351298

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.