Israeli soldiers deploy excavators alongside the border wall with Lebanon on December 5, 2018, after the army announced it had discovered Hezbollah infiltration tunnels passing under it Ali DIA (AFP)

Le Conseil de sécurité des Nations unies se réunit mercredi après-midi pour discuter des tunnels d’attaque du Hezbollah infiltrant le territoire israélien depuis le Liban, à la demande d’Israël et des États-Unis après que la Force intérimaire de l’ONU au Liban (Finul) a confirmé leur existence à la frontière israélo-libanaise.

« Maintenant que la Finul a confirmé l’existence de tunnels infiltrant le territoire israélien, il est temps que le Conseil de sécurité prenne toutes les mesures contre le groupe terroriste Hezbollah », a déclaré l’ambassadeur israélien à l’ONU, Danny Danon.

Lors de cette réunion, Mr. Danon devrait par ailleurs présenter « des preuves irréfutables » attestant de la coordination étroite entre l’armée libanaise et le groupe chiite.

« Il existe un lien évident entre l’armée libanaise et le Hezbollah », a déclaré Danon, selon le quotidien israélien Israël Hayom.

« Sous le gouvernement libanais, une ville souterraine a été construite ainsi que des usines pour la fabrication de missiles de précision », a-t-il ajouté d’après le journal.

Par ailleurs, « de nouvelles informations mettront en évidence la violation de la résolution 1701 » par le groupe chiite, a affirmé Danon.

« Des groupuscules de l’armée libanaise prêtent assistance au Hezbollah, lui permettant d’étendre son pouvoir dans le pays et de déstabiliser la région », a-t-il poursuivi.

« Ils mettent en danger la vie des habitants du sud Liban qui servent de boucliers humains », a-t-il insisté.

Dimanche, l’armée israélienne a annoncé avoir découvert un nouveau tunnel du Hezbollah infiltrant le territoire israélien, le quatrième depuis le début d’une opération lancée début décembre pour détruire des « tunnels d’attaque » du mouvement chiite libanais.

L’armée n’a pas précisé la localisation exacte du tunnel, soulignant cependant dans un communiqué qu’il ne présentait pas de « menace imminente » pour les habitants israéliens des alentours.

Comme avec les trois tunnels découverts précédemment, l’armée a indiqué avoir disposé des engins explosifs à l’intérieur, prévenant que quiconque y entrait du côté libanais se mettait en danger.

Pour l’heure, la Finul a certifié l’existence de deux des tunnels découverts par Israël jusqu’ici.

i24news

1 COMMENTAIRE

  1. Embarrassant,… Pour l’ONU. Et sa fille nulle.
    Et tout l’armement offert au Liban, pour contrer le jihadisme…
    On va officialiser tout ce que tout le monde sait déjà…
    Vivement ce soir, qu’on rigole un peu des déclarations et déceptions des rêveurs de la liquidation de l’état Juif.
    C’est qu’il n’est pas seul, le grand petit peuple. Il a l’amitié d’un Roi…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.