Tsahal lance un exercice surprise au nord d’Israël pour les réservistes

Cet appel soudain vise à tester l’état de préparation des troupes de réserve en cas de déclenchement d’une guerre à la frontière libanaise contre le groupe terroriste Hezbollah.

L’armée israélienne a lancé un exercice de préparation surprise lundi matin, en appelant les unités de réserve dans le cadre d’une série d’exercices qui se déroulent sur un mois dans le Commandement Nord.

L’exercice a simulé un déclenchement soudain de la guerre à la frontière libanaise.

« Au cours de l’exercice, des appels ont été passés et des SMS ont été envoyés aux troupes de réserve, dont certaines ont été priées de se présenter à leurs unités, conformément aux ordres qu’elles ont reçus », a déclaré l’armée.

L’exercice, qui a été ordonné par le chef d’état-major de Tsahal Aviv Kohavi, visait à tester la qualité et la rapidité de la réaction des unités de réservistes à un conflit soudain.

Cet appel s’inscrit dans le cadre d’une série d’exercices d’un mois qui a débuté dimanche et qui vise à améliorer la préparation de l’armée à une guerre contre le groupe terroriste libanais Hezbollah.

Les exercices – connus collectivement sous le nom de « Hewn Stone », ou en hébreu, « Even Gazit » – « simuleront un combat multifrontal, intensif et prolongé, avec la participation de troupes de conscrits et de réservistes de tous les quartiers généraux du Commandement Nord, en collaboration avec les directions de l’état-major général, les forces terrestres, l’armée de l’air et la marine », a déclaré Tsahal dans un communiqué.

Tous les niveaux du Commandement Nord de Tsahal devaient participer aux exercices, jusqu’à des divisions entières. « L’objectif de ces exercices est d’améliorer les capacités défensives et offensives de l’armée dans le cadre de divers scénarios », a déclaré l’armée.

L’exercice Hewn Stone s’est déroulé parallèlement à un exercice national majeur sur le front intérieur, également lancé dimanche, qui vise à simuler une guerre contre le Hezbollah, mais du point de vue des services d’urgence, plutôt que des troupes de combat.

L’armée israélienne a déclaré que les exercices ont été planifiés à l’avance dans le cadre du calendrier d’entraînement de 2021.

Par JUDAH ARI GROSS Aujourd’hui, 11:17  fr.timesofisrael.com

Des soldats israéliens participent à un exercice militaire d’envergure contre le groupe terroriste du Hezbollah, au Liban, en juin 2019. (Crédit : armée israélienne)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.