Trump versus Clinton : les Juifs Américains et Israël

Manfred Gerstenfeld répond à plusieurs questions fondamentales qui lui sont posées 

 

Questions et Réponses : 

  1. Quels sont les problèmes les plus importants posés par l’élection présidentielle américaine, en ce qui concerne Israël? 

(Savoir si 🙂 Est-ce que le prochain Président (ou la Prochaine Présidente) continuera à poser son veto contre les résolutions anti-israéliennes au Conseil de Sécurité de l’ONU

Est-ce que le(la) prochain(e) demandera à nouveau à Israël de faire des concessions unilatérales?

Le prochain Président exigera t-il d’Israël de stopper la construction dans les implantations, comme Obama l’a fait?

Est-ce que le prochain Président réagira négativement, face à l’énorme degré de criminalité qui imprègne les cercles dirigeants palestiniens et une proportion importante de la société palestinienne elle-même?

Le Président fera t-il pression sur les Etats Arabes, afin qu’ils cessent leur incitation contre les Etats-Unis et Israël?

 

  1. Pourquoi pensez-vous que la plupart des Juifs Américains restent favorables à Clinton et opposés à Trump?

Traditionnellement, la plupart des Juifs Américains est Démocrate et Libérale. Au cours des cinquante dernières années, lde toutes les élections présidentielles, la majorité des Juifs a voté pour le candidat démocrate, plutôt que pour le candidat Républicain. De plus, beaucoup de Juifs qui vivent dans des milieux sociaux cultivés, raffinés n’aiment pas le style rude et « brut de décoffrage » de Trump.

 

3) Quelles pourraient être les conséquences de l’élection de Trump pour les Juifs?

Si Trump l’emporte, nous pourrions probablement assister rapidement à des provocations de la part de la ssie et, éventuellement, de la Chine, afin de tester de quelle façon il se comporte et savoir si il fait un effort pour inverser la tendance au déclin du statut des Etats-Unis dans le monde, qui s’est installée durant la Présidence Obama. Ce déclin affecte la société américaine en général et, par extension, les Juifs Américains en tant que membres de cette société.

Sous la présidence de Trump, la plupart des organisations juives importantes pourrait obtenir un meilleur accès au Président et aux membres éminents de l’exécutif que sous Obama. Cet accès facilité peut, cependant, exclure les organisations juives les plus masochistes et  sont libérales extrémistes. En même temps, Trump va probablement être plus sélectif, concernant le type d’organisations musulmanes qu’inviterait son Administration. Dans l’ensemble, la situation des Juifs aux Etats-Unis ne changera pas énormément, du seul fait de sa présidence éventuelle. Mais elle peut même s’améliorer si son Administration commence à interdire l’entrée des migrants antisémites aux Etats-Unis.

En ce qui concerne Israël, il est difficile de prévoir, puisque Trump est plutôt imprévisible. Pourtant, il défendra probablement mieux Israêl que l’Administration Obama, dans les assemblées internationales. Il est probable que les condamnations unilatérales absurdes, de la part de l’Administration Obama, chaque fois qu’Israël construit quelques maisons ou étages de maisons au sein des implantations, s’arrêteront ou, du moins, diminueront. Il pourrait aussi être le premier Président capable de dire leurs quatre vérités aux Palestiniens, à propos de leur incitation, de l’étendue de leur taux de criminalité et de leurs revendications absurdes de retour de réfugiés fictifs, dans le cadre d’un éventuel accord de paix. Ceci, alors qu’il est tellement évident que les vrais réfugiés palestiniens ne représentent qu’une part infime des millions de « Palestiniens » qui prétendent mensongèrement être des réfugiés (ou descendants de réfugiés). Il y a même une possibilité que Trump emménage l’Ambassade américaine à Jérusalem. Il pourrait aussi réduire les subventions aux Palestiniens, s’ils continuent de financer les terroristes au sein des prisons israéliennes  et s’ils s’entêtent à glorifier les terroristes. Alors qu’il existe des partisans de Trump antisémites, il se fie essentiellement à lui-même et ne dépend pas d’autrui.

 

  1. Quelles seraient les conséquences de l’élection d’Hillary Clinton pour les Juifs (la fois aux Etats-Unis et en Israël) ?

En ce qui concerne les Juifs, il est aussi probable que les organisations juives importantes obtiennent un accès facilité à la Présidente et à son entourage immédiat, bien plus que ce n’était le cas sous Obama. Dans l’ensemble, la situation des Juifs aux Etats-Unis ne changera pas énormément au cours de sa Présidence.

En ce qui concerne Israël, Clinton a probablement une meilleure compréhension de la réalité israélienne et elle sera avertie du degré de criminalité, tant idéologique que sur d’autres plans, au sein de la société palestinienne. Obama et son administration ont ignoré cet aspect des choses dans une très large mesure. Dennis Ross , conseiller de longue haleine des Clinton, a cependant, affirmé qu’elle pourrait demander en privé à Israël de faire des concessions aux Palestiniens, plutôt que de le faire publiquement, comme Obama l’a fait.

Clinton a également, dans son entourage, en plus d’amis d’Israël, de véritables propagateurs de haine anti-israélienneLa Fondation Clinton a reçu des fonds de la part des Etats Arabes et cela peut influencer certaines de ses décisions à l’avenir. On peut s’attendre à ce que Clinton ne suive pas la même politique que celle qu’elle a menée, en tant que Secrétaire d’Etat du Président Obama. Là, elle devait appliquer les instructions d’Obama. L’actuel Président a joué un rôle déterminant dans la détérioration des relations diplomatiques entre les Etats-Unis et Israël.

Une autre considération à prendre en compte consiste à évaluer si le candidat à la vice-Président=ce, Tim Kaine, aura une véritable influence sur la politique des étrangère de l’Amérique. Il fait, en effet, partie des Sénateurs qui manifestent le plus d’antipathie envers Israël. Il a fait partie des rares Sénateurs à boycotter le discours de Binyamin Netanyahu sur l’Iran, au Congrès.

 

  1. Y a t-il la moindre raison d’exprimer des craintes (à la fois pour les Juifs des USA et pour les Juifs en Israël), quoi qu’il en soit?

Il y a de bonnes raisons d’avoir peur, à cause de la politique menée par Obama. Elle débouche sur un déclin sans précédent du statut et de l’influence des Etats-Unis dans le monde. Le fait que Poutine défie les Etats-Unis est uniquement dû aux négligences d’Obama. Il y a toujours de bonnes raisons de redouter l’augmentation exponentielle d’un ordre du monde bouleversé et d’autant plus au Moyen-Orient, qui est devenu bien plus chaotique sous l’Administration Obama. Les meilleurs environnements pour les Juifs ont historiquement toujours été au sein de sociétés où les tensions demeurent relativement faibles.

Par Manfred Gerstenfeld

phoca_thumb_l_manfred-gerstenfeld-7_2

Le Dr. Manfred Gerstenfeld a présidé pendant 12 ans le Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem (2000-2012). Il a publié plus de 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

Adaptation : Marc Brzustowski.

 

5 Commentaires

  1. Aucun sécurité identitaire et militaire pour Israël avec la « jaconde » au sourire forçé, à la Maison Blanche.

    « Avant l’élection elle les appelle « fiston » et après comme de raison elle aura oublié leur nom ».

  2. Et vous pouvez être sûre qu’elle ne transigera pas en ce qui concerne le partage de la terre d’Israël, elle plaidera afin que les musulmans aient « leur état » !!! et il se pourrait qu’elle soit pire qu’Obama, surtout à présent que l’UNESCO a commis cette forfaiture ! cette infâmie !

    Souhaitons que l’état d’Israël soit assez fort pour ne pas accepter de partager encore cette terre !

  3. Hilary Clinton ou copié collé d’Hussein Obama !!

    C’est pourquoi cet homme encore président en fonction et qui normalement doit être neutre car il est le président de TOUS les américains, se permet , au mépris de toute démocratie , de faire une campagne méprisable, et de dire tout le mal qu’il pense de Trump et d’une partie du peuple américain qui le soutiennent .

    Il est vrai qu’il n’est plus à ça près, tellement , il a rabaissé l’Amérique !

    Quant à pousser des hurlements d’orfraies, comme le font les journalistes partisans, parce que Trump a simplement déclaré « qu’il ne reconnaitrait peut-être pas le résultat de ces élections » !!

    Comment peut on être choqué, avec cette scandaleuse campagne de dénigrement à laquelle se livrent chaque jour ces journalistes falsificateurs , menteurs qui ont déjà élu Mme Clinton , avant même le 8 Novembre !

    Bien sûr qu’il a raison, comme dans n’importe quel autre pays qui n’accepte pas les fraudes !

    J’espère qu’il sera vigilant !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.