Manifestation pour Adama Traoré : un policier traité de «vendu» parce que noir, dépose plainte

Un policier a été traité de “vendu” parce que noir. (captures écran vidéo/DR)

Le policier traité de « vendu » parce que noir, durant la manifestation pour Adama Traoré et contre les violences policières ce mardi à Paris, a décidé de déposer plainte.

 

 

Les faits ont été filmés et la vidéo largement diffusée et partagée sur les réseaux sociaux. Un policier qui faisait partie du dispositif de maintien de l’ordre ce mardi soir à Paris (XVIIe), lors de la manifestation pour Adama Traoré et contre les violences policières, a été traité de « vendu » par plusieurs personnes, parce que noir.

« Vendu, vendu, vendu ! » scandent les manifestants alors que le fonctionnaire de la DOPC (Direction de l’ordre public et de la circulation), qui délimite le périmètre de sécurité avec ses collègues, préfère ne pas réagir. Le rassemblement avait par ailleurs été interdit par la préfecture de police et n’était pas déclaré.

« T’es de leur côté, t’as pas honte ! »

« Honte sur toi ! » répète ensuite une femme en hurlant. Cette dernière a été rapidement identifiée par les internautes. Il s’agit d’une Youtubeuse nommée Nadjélika, suivie par près de 580 000 personnes sur la plateforme de vidéos en ligne. « T’es de leur côté, t’as pas honte ! », insiste-t-elle.

« Son calme et sa dignité sont un exemple qui nous honore » a réagi Didier Lallement

La préfecture de police a annoncé sur Twitter ce jeudi que le policier pris à partie par ces manifestants avait déposé plainte.

« Soutien total au fonctionnaire de la PP qui a fait l’objet de propos abjects lors de la manifestation du 2 juin. Il a porté plainte et je m’y associe. Son calme et sa dignité sont un exemple qui nous honore », a écrit Didier Lallement. Le préfet de police a annoncé ensuite qu’il avait lui aussi déposé plainte.

« Il n’y a pas de race dans la police, pas plus que de racisés ou d’oppresseurs racistes. Il y a des fonctionnaires qui s’engagent pour la liberté, l’égalité et la fraternité et cela au quotidien ! », a aussi écrit la préfecture de police dans un autre tweet.

D’autre part, des incidents ont éclaté vers 21 heures, à la fin de la manifestation. Plusieurs incendies ont été allumés et les forces de l’ordre ont été visées par des jets de projectiles.

Manifestation pour Adama Traoré : un policier traité de «vendu» parce que noir, dépose plainte

1 COMMENTAIRE

  1. @ ” Il y a des fonctionnaires qui s’engagent pour la liberté, l’égalité et la fraternité et cela au quotidien ! ” .

    En 40 les Juifs auraient bien aimé entendre ce genre de phrases .

    Ceci dit nous sommes naturellement à leurs côtés .

    Nous n’avons pas changés , nous sommes et avions été toujours de bons citoyens qui aimons la France .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.