France : Une cathédrale évacuée suite à un colis contenant un engin explosif artisanal

La cathédrale Saint-Etienne de Toulouse a été évacuée vendredi matin, en pleine messe, suite à l’irruption d’un homme qui a déposé un colis suspect au pied de l’autel avant de s’enfuir, a-t-on appris de sources concordantes.
Selon une source proche de l’enquête, le colis contenait un engin explosif artisanal de forme inhabituelle, sans dispositif de mise à feu. Le quartier a aussitôt été bouclé par la police et des démineurs ont été dépêchés sur les lieux.

Un sacristain de la cathédrale Saint-Etienne de Toulouse a été bousculé ce vendredi matin. L’agresseur a pris la fuite en abandonnant un sac dans lequel un engin artisanal sans dispositif de mise à feu a été retrouvé. Un périmètre de sécurité a été mis en place.

Un suspect interpellé

Un individu suspecté d’avoir déposé un engin explosif dans la cathédrale de Toulouse en pleine messe a été interpellé ce vendredi, quelques heures après les faits, a annoncé le ministre de l’Intérieur.

« L’individu suspecté d’avoir déposé le colis s’apparentant à un engin explosif improvisé dans la cathédrale Saint-Étienne à Toulouse a été interpellé. Merci à nos services de police », a tweeté Gérald Darmanin vers 14h15.

Le sacristain et l’abbé racontent la scène

Après l’incident, le sacristain, bousculé en tentant d’intercepter l’homme, a demandé aux fidèles d’évacuer la cathédrale, qui jouxte la préfecture, et a alerté la police.

« Un homme est entré avec un colis sous le bras. Je l’ai pris pour un livreur. Il a traversé la nef et a déposé le colis devant les marches de l’autel. Il m’a bousculé, il a dit quelque chose et il est parti », a déclaré le sacristain Aurélien Dreux à un correspondant de l’AFP.

L’homme a déposé « un paquet blanc qui faisait entre 20 et 25 cm de large », a ajouté pour sa part l’abbé Jean-Jacques Rouchi qui célébrait la messe ce vendredi matin.

« Je n’ai réalisé qu’après que ça pourrait être un attentat. Il n’y avait que 40 personnes, c’était un jour de semaine », a-t-il précisé.

Des militaires et des démineurs devant la cathédrale Saint-Etienne de de Toulouse le 8 avril 2022 Photo AFP

Jforum avec infos-israel.newset /www.nicematin.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.