Texas : opération de police prise d’otage dans une synagogue.

Les forces de l’ordre d’une petite ville du Texas, aux États-Unis, négociaient samedi avec un homme qui semblait avoir pris plusieurs personnes en otages dans une synagogue, selon la police et des médias locaux. La police de Colleyville, près de Dallas, a indiqué en fin de matinée qu’une opération des forces d’intervention était en cours à une adresse correspondant à la synagogue de la congrégation Beth Israël.

La voix d’un homme agité par moments pouvait être entendue sur la retransmission de l’office religieux en direct sur Facebook, consultée par l’AFP. «Je vais mourir», a notamment dit cet homme à l’identité inconnue, qui a demandé à plusieurs reprises à un interlocuteur non identifié que sa sœur lui soit passée au téléphone.

Evacuation des habitants des alentours

«Les négociateurs ont pris contact avec cette personne et travaillent afin d’obtenir un dénouement sûr», a indiqué à propos du preneur d’otage présumé la sergente Dara Nelson, de la police de Colleyville, au journal The Dallas Morning News. Le nombre de personnes dans la synagogue n’était pas connu, a indiqué la sergente. La police a indiqué procéder à l’évacuation des habitants des alentours.

L’incident était toujours en cours à 13h20 locales (19h20 GMT), a ensuite indiqué la police, demandant au public d’éviter la zone. La retransmission en direct, interrompue à 13h50 (19h50 GMT), ne montrait qu’un pupitre, les personnes à l’intérieur de la synagogue se trouvant hors cadre. Interrogées par l’AFP, les autorités locales n’avaient pas immédiatement répondu.

Tout le monde mourra »: un suspect détient quatre otages dans une synagogue du Texas

Selon certaines informations, le suspect est entré par effraction dans la synagogue lors d’une célébration de bar mitzvah et a pris plusieurs personnes en otage. Lapid : « La situation des otages est étroitement surveillée et nous sommes en contact étroit avec les forces de l’ordre ».

Un homme armé se fortifie depuis une heure à la synagogue Brit Israel de la ville de Cullivil, au Texas, a rapporté la police locale ce soir (samedi). Il a également été signalé que les résidents des environs immédiats avaient été priés de ne pas venir dans la région. D’importantes forces de police ainsi que des unités spéciales conçues pour lutter contre le terrorisme pour sauver des otages et le FBI ont été appelés sur les lieux.

Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid s’est entretenu avec Livia Link, la consule d’Israël à Houston, qui se rend sur les lieux de l’incident, et a reçu une mise à jour sur ce qui se passe sur le terrain. « La situation des otages est surveillée de près et nous sommes en contact étroit avec les forces de l’ordre », a-t-il déclaré.

Selon des informations, le suspect a fait irruption dans la synagogue lors d’une célébration de bar mitzvah et a pris en otage le rabbin et trois autres personnes. Il a en outre été signalé qu’il prétendait être armé et que sa sœur était Afia Sidiki, qui purge une peine de prison après avoir été reconnue coupable en 2010 d’agression et de tentative de meurtre d’Américains qui avaient servi en Afghanistan. Aussi, la voix du suspect a été entendue en direct sur la page Facebook de la synagogue lorsqu’il a déclaré : « Je vais mourir aujourd’hui.. » Si quelqu’un essaie d’entrer dans ce bâtiment, je vous le dis… tout le monde va mourir. »

Anna Kislansky, directrice exécutive du mouvement réformateur : « Comme tout le peuple d’Israël, en Israël et dans la diaspora, nous suivons à bout de souffle ce qui se passe à la Beit Israel Reform Synagogue à Colville, au Texas. Les membres des communautés réformées en Israël embrassent, renforcent et prient pour la paix de nos frères et sœurs de la communauté au Texas. »

Président du Comité de la Constitution, MK Rabbi Gilad Karib : « Nous offrons une prière pour le bien-être des fidèles et du rabbin de la communauté et espérons que l’événement se terminera bientôt sans faire de victimes. Cet événement illustre le destin commun des Juifs de tous les courants Et prie avec eux pour entendre la bonne nouvelle dans les heures à venir. »

Selon le site Internet de la synagogue, le rabbin de la communauté est Charlie Citron-Walker, qui est en fonction depuis 2006. Selon le site Internet, depuis son entrée en fonction, il a « travaillé pour apporter un sentiment de spiritualité, de compassion et d’apprentissage dans notre communauté ». La tradition de faire entrer tout le monde dans notre communauté, des familles mixtes aux personnes LGBT et des familles LGBT à ceux qui veulent trouver un foyer spirituel dans le judaïsme, avec tout le monde.

La communauté Beit Yisrael a été officiellement créée le 18 juillet 1999 avec 25 familles membres et appartient à l’Union des communautés hébraïques américaines, aujourd’hui l’Union du judaïsme réformé. L’école religieuse de Colville a ouvert ses portes avec 75 enfants inscrits et aujourd’hui la communauté compte plus de 60 familles et plus d’une centaine d’enfants.

À la veille de Pessah en 2019, une fusillade antisémite a eu lieu dans une synagogue Chabad de la ville de Pavi, à la périphérie de San Diego, en Californie.60 Lori Gilbert Kay, 60 ans, a été tuée dans l’incident. Goldstein, qui a reçu une balle dans les mains. Selon les rapports de l’hôpital, une fillette de 8 ans qui a été blessée par des éclats d’obus a également été blessée.

JForum

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.