Les gardiens de la révolution iraniens accusent leurs camarades, soldats syriens, de trahison… et les expulsent de l’aéroport militaire syrien T-4 

Lundi dernier, des gardiens de la révolution iraniens ont transféré leurs camarades locaux, qui opèrent à la base et détiennent la nationalité syrienne, depuis l’aéroport militaire T-4- sous leur contrôle, à l’est de Homs, de peur de transmettre des informations sur les activités iraniennes aux forces russes opérant en Syrie.
La milice a publié une circulaire à l’aéroport T-4, qui a ordonné le transfert de responsables syriens vers la ville de Palmyre, où ils inspecteront les points de contrôle, renforceront les positions de l’armée syrienne dans la région et rejoindront les patrouilles de l’armée syrienne dans la région et seront remplacés par Combattants irakiens et iraniens et afghans. Le déplacement des civils syriens a été fait par crainte que ces collaborateurs syriens ne travaillent avec l’armée syrienne ou avec les Russes contre eux.

Cela a irrité les éléments syriens, de sorte que certains démissionnent, qui a été rejetée par le commandement de la milice en raison de leur besoin de combattants maintenant, comme le nombre d’éléments transférés de l’ aéroport T-4 a atteint environ 130 personnes.
Il est intéressant de noter que les milices iraniennes ont repris l’aéroport T 4, à la mi-février, après le retrait des forces russes, de peur d’être exposé aux frappes aériennes de la Coalition internationale ou de l’armée de l’air israélienne.

Serbe : Tyrannia est le T4 le plus populaire en Syrie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.