L’auteur d’une agression au couteau contre un sexagénaire juif  à Strasbourg a été inculpé pour tentative de meurtre et écroué samedi, a-ton appris de source judiciaire.
Le parquet a précisé avoir ouvert une information judiciaire « pour tentative de meurtre sur une victime en raison de son appartenance réelle ou supposée à une race ou à une religion ».

L’auteur des faits, déjà condamné pour des faits similaires commis en 2010, faisait l’objet d’un suivi psychiatrique.
« L’homme, âgé de 45 ans a été mis en examen (inculpé, ndlr) par le juge d’instruction et il a été placé sous mandat de dépôt criminel ce soir », a indiqué le parquet.

L’agression s’est produite vendredi peu avant midi dans une rue d’un quartier juif. La victime avait reçu un coup de couteau de son agresseur qui avait crié « Allah Akbar! » au moment de l’agression.
Blessée, la victime avait sorti elle-même le couteau de son abdomen et avait trouvé refuge dans une brasserie à proximité.

Au cours de son audition devant le juge, l’auteur de l’agression « a reconnu avoir sciemment porté atteinte à une personne appartenant à la communauté israélite », a précisé le parquet.
Cet « homme avait déjà commis des faits identiques le 30 avril 2010 et « avait fait l’objet d’une déclaration judiciaire d’irresponsabilité pénale pour cause de trouble mental suivie d’une hospitalisation d’office » en décembre 2011, a ajouté le parquet.

Ces agressions surviennent dans une France traumatisée par une série d’attentats jihadistes, dont l’un, en janvier 2015, a visé un supermarché juif.

AFP

3 Commentaires

  1. L’agresseur n’est pas fou; il se rue tjrs sur les mêmes victimes: juives. Il est donc antisémite, et doit donc être jugé pour tentatives d’assassinat antisémite. Il s’en est fallu de peu , que cette fois, la victime ne succombe.
    L’IPJ demande avec insistance que soient jugés comme il convient, ce genre d’individus récidivistes; et que les peines de prison prononcées, soient purgées intégralement.
    Le coup du motif psychiâtrique ne trompe personne. Il est invoqué, de manière patente, vis-à-vis de ce type de criminels, en France, pour leur éviter la prison.

  2. Motivation !
    Selon le parquet  » aucune motivation terroriste  » n’a animé l’agresseur d’un juif, portant kippa, à Strasbourg. Autrement dit, porter un coup de coutgeau, ou éliminer des juifs dqns un hypercacher, comme à Vincennes, ne peut-être retenu comme un acte terroriste puisqu’il s’agit d’un juif…
    On vous laisse juge de cette appréciation, à deux vitesses, de la justice française, face à des assassins selon que l’on s’appelle Hamel ou Levy ..
    Marc Guedj

  3. Si les prisons sont pleines de musulmans et que les places deviennent rares alors , le moment est venu de trouver de nouvelles places a l’asile psychiatrique .

    La maladie psychiatrique des musulmans n’a rien à voir avec l’islam …..

    Alors , est ce la maladie psychiatrique ou l’islam qui est le point commun qui expliquerait que tous les terroristes sans exception sont musulmans !

    Où les deux à la fois ? C’est à dire que l’islam d’une part et la maladie psychiatrique participent
    Conjointement ou alternativement à l’acte terroriste ?

    Quand aux journalistes , eux , savent tout de suite , meme s’il n’osent l’écrire que quand on entend  » Allah ou Akbar » ces trois mots nous font l’économie de tout un article on sait que si le terroriste n’est pas tue , il va falloir appeler l’assistance publique car les places de prisons , sont de plus en plus rares , d’autant que les tapis pour les 5 prières quotidiennes occupent de la place …..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.