Les Juifs de Sibérie inaugurent un immense centre d’éducation juive à Tomsk

Environ 200 enfants juifs sont inscrits dans l’établissement, qui dispose d’un laboratoire de robotique, d’un mobilier moderne, d’ateliers de poterie et de tables de ping-pong

JTA – Il y a un siècle, les communistes ont fermé les synagogues de Tomsk, l’une des plus anciennes villes de Sibérie.

Ce fut un événement douloureux, en particulier pour la communauté locale des cantonistes juifs – d’anciens soldats qui avaient été recrutés contre leur gré ou enlevés dans l’armée du tsar russe et auxquels il était interdit de pratiquer leur foi. Après de nombreuses années de service forcé et de persécution, nombre d’entre eux sont revenus au judaïsme à Tomsk, une ville d’environ 500 000 habitants.

Cette semaine, les Juifs locaux ont le sentiment que la boucle est bouclée, puisque la ville a ouvert un centre d’éducation juive, le plus grand actuellement en Sibérie – la région de Russie située à l’est des monts Oural et qui a abrité des dizaines de milliers de Juifs.

Le bâtiment, qui a une superficie d’environ 2 300 m2, a été inauguré dimanche avec l’aide de dirigeants du mouvement hassidique Habad-Loubavitch. Environ 400 personnes ont assisté à la cérémonie festive, dont le grand rabbin russe Berel Lazar, venu de Moscou, qui se trouve à environ 3 000 km à l’ouest de Tomsk.

Le nouveau centre, où 200 enfants juifs assisteront à diverses classes et ateliers, comprend un jardin d’enfants de trois groupes. Avec 15 enfants par groupe – la moitié de la moyenne des jardins d’enfants publics – il s’agit de la seule institution de style occidental de cette ville de 500 000 habitants, avec un laboratoire de robotique, un mobilier moderne, des ateliers de poterie et des tables de ping-pong.

« Tout ce bâtiment a été construit grâce aux dons de philanthropes juifs, et c’est impressionnant », a déclaré le rabbin Levy Kaminetzky, émissaire du mouvement Habad-Loubavitch à Tomsk, à la Jewish Telegraphic Agency.

La salle de prière principale de la Grande synagogue de Tomsk en janvier 2018. (Crédit : Cnaan Liphshiz/JTA)

Les 200 enfants juifs qui fréquentent le nouveau centre éducatif constituent une fraction de la capacité du bâtiment, a-t-il ajouté. Le bâtiment sera également ouvert aux non-Juifs qui souhaitent inscrire leurs enfants à des activités extrascolaires.

Les communautés juives de Sibérie disposent également de centres éducatifs à Novossibirsk et Krasnoyarsk, mais ceux-ci, également gérés par des communautés affiliées à Habad, sont beaucoup plus petits.

Tomsk est un symbole pour de nombreux Juifs russes en raison de sa communauté cantoniste, qui est devenue une icône de la détermination de nombreux Juifs de Russie à adhérer à leur foi et à leur culture, malgré des siècles d’oppression, qui ont culminé avec la persécution antisémite pendant la période communiste.

L’achat et la restauration des sites du patrimoine juif de Tomsk sont en cours depuis 1999, date à laquelle le gouvernement a rendu à la communauté juive l’un des bâtiments qui avait servi de synagogue.

L’extérieur de la synagogue cantoniste qui a été rendue à la communauté juive de Tomsk. (Autorisation : Habad de Tomsk)

En 2018, la ville a ensuite rendu la synagogue des soldats, une structure en bois délabrée que les cantonistes avaient ouverte il y a environ un siècle parce qu’ils ne se sentaient pas les bienvenus à l’intérieur de la synagogue de la communauté établie.

Les efforts pour restaurer cette synagogue, que les cantonistes ont construite eux-mêmes à la main, en sculptant des reliefs de l’étoile de David et d’autres ornements dans le bois, se poursuivent.

Par CNAAN LIPHSHIZ 17 septembre 2021, 18:06

Des Juifs sibériens célèbrent l’ouverture d’un nouveau centre d’éducation juive à Tomsk, en Russie, le 12 septembre 2021. (Crédit : Levy Kaminetzky via JTA)

fr.timesofisrael.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.