« Shoah, histoire bidon ». Cette inscription négationniste et antisémite a été taguée à deux reprises dans la nuit de mardi à mercredi sur les vitrines extérieures du Musée départemental de la Résistance et de la Déportation, situé sur les allées des Demoiselles... 

Elles ont été depuis effacées par les services du Conseil départemental de la Haute-Garonne, propriétaire des lieux. Son président, Georges Méric (PS), a condamné avec la plus grande fermeté « ces agissements inadmissibles qui renvoient aux pires heures de notre Histoire ».
« Le Conseil départemental poursuivra avec détermination son travail de mémoire au sein de son Musée, pour expliquer et transmettre les valeurs de tolérance, de respect et de fraternité qui fondent notre République », a rappelé Georges Méric.
Une plainte a été déposée auprès du commissariat de police.

Jerusalem Plus

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.