Restitution des disparus: Israël demande l’entremise de l’Egypte

Selon la chaîne saoudienne Al-Arabiya, Israël a officiellement demandé à l’Egypte de servir d’intermédiaire avec le Hamas pour arriver à un dénouement de la longue affaire des deux soldats disparus et des civils détenus par le Hamas.

Selon le journal, le Caire aurait demandé à Israël de faire des concessions sur ce plan dans différents dossiers, dont celui du nombre de terroristes qui seraient libérés, ce qui n’étonne guère de la part d’un médiateur qui n’est pas vraiment neutre.

L’organisation terroriste exige d’Israël la libération d’un grand nombre de terroristes, équation qui contraste avec d’autant plus de clarté après la restitution de la citoyenne israélienne détenue en Syrie en échange de deux détenus uniquement. Des rencontres doivent avoir lieu prochainement entre représentants israéliens et égyptiens d’une part, et représentants égyptiens et du Hamas d’autre part.

Rappelons qu’après la triste affaire Shalit, la commission Shamgar avait fixé de nouvelles normes selon lesquelles Israël ne devrait libérer à l’avenir qu’un seul terroriste en échange d’un soldat ou d’un citoyen israélien kidnappés, que des terroristes vivants ne seraient plus libérés en échange de dépouilles et que de manière générale, ne seraient plus libérés des terroristes ayant du sang sur les mains.

Photo Familles

Vaccins pour Gaza: la Cour suprême déboute la famille Goldin

Coronavirus: Israël débat du transfert des vaccins à Gaza en échange de la libération de ses prisonniers

i24NEWS dernière modification 16 février 2021, 12:42

Les familles d'Avera Avraham Mengistu et Hisham al-Sayed lors d'une conférence de presse appelant à la libération des deux citoyens israéliens détenus par le Hamas, le 6 septembre 2018
Hadas Parush/FLASH90Les familles d’Avera Avraham Mengistu et Hisham al-Sayed lors d’une conférence de presse appelant à la libération des deux citoyens israéliens détenus par le Hamas, le 6 septembre 2018

Israël examine actuellement une demande d’autorisation posée par l’Autorité palestinienne (AP) pour transférer un millier de doses du vaccin russe Spoutnik V contre le coronavirus depuis Ramallah en Cisjordanie vers la bande de Gaza gouvernée par le groupe islamiste Hamas.

Tandis que l’AP a commencé à vacciner le personnel médical en Cisjordanie, aucun résident de la bande de Gaza n’a encore été immunisé contre le coronavirus.

« Il n’y a pas encore eu d’approbation pour le transfert de vaccins vers la bande de Gaza », a indiqué lundi le directeur du Département des relations internationales du ministère de la Santé lors de débats à la commission parlementaire des Affaires étrangères et de la Sécurité.

« L’Autorité palestinienne a demandé le transfert de 1.000 doses du vaccin russe à Gaza, et c’est ce dont il est actuellement question », a expliqué le Dr. Asher Salmon.

Le député Zvi Hauser, président de la commission, a dit craindre que les vaccins ne soient réquisitionnés par les membres du Hamas plutôt que d’être distribués au personnel médical.

Par ailleurs, le groupe Hamas détient toujours deux citoyens israéliens – Avraham Mengistu et Hisham al-Sayed – qui seraient entrés de leur propre gré à Gaza en 2014 et 2015.

Les corps de deux soldats israéliens tués au combat, Hadar Goldin et Oron Shaul, sont également entre les mains du groupe islamiste depuis la guerre de Gaza en 2014.

« La Knesset doit établir une condition claire selon laquelle tout vaccin transféré vers la bande de Gaza nécessite le retour des quatre Israéliens », a déclaré le député Alex Kushnir du parti Israel Beiteinou.

« Nous devons établir une nouvelle équation humanitaire, exigée par la réalité actuelle », a acquiescé M. Hauser.

« Les autorités israéliennes ne doivent pas renoncer à l’opportunité de récupérer les corps des soldats et de les ramener en Israël », a-t-il estimé.

https://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/1613462785-gaza-coronavirus-israel-debat-du-transfert-des-vaccins-contre-la-liberation-de-ses-prisonniers

2 Commentaires

  1. Echanger 2 morts contre la vie de milliers de terroristes , est-ce bien intelligent ??
    Pour quelqu’un qui a la foi , une dépouille est une dépouille où qu’elle soit , alors que des terroristes en vie , en pleine santé , peuvent allègrement faire d’autres victimes juives !!!
    Occupez-vous des vivants , DIEU s’occupe des morts !

    • Il ne s’agit pas d’échange de terroristes pour quelques ossements que Dieu, effectivement, gère, mais de transfert de vaccins entre faklestiniens des 2 zones d’occupation, alors que 2 otages civils et des « restes » de 2 glorieux sont toujours détenus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.