L’Allemagne a voté pour la première fois contre une résolution anti-Israël adoptée à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), et semble ainsi se conformer à sa récente promesse de changer la façon dont Berlin vote dans les instances internationales, en faveur de Jérusalem.

Les années précédentes, l’Allemagne a voté en faveur du texte, qui tient Israël pour responsable de la mauvaise situation sanitaire dans les Territoires palestiniens. L’an dernier, le pays s’était abstenu de voter.

EDITORIAL DE LPH. Israël soigne des blessé syriens, accueille dans ses hôpitaux des enfants de Gaza, sauve des sinistrés mais  Israël condamné par l’OMS pour être « responsable de la crise sanitaire dans les territoires palestiniens ». Cela s’est passé mercredi à Genève dans le cadre de l’assemblée annuelle de l’OMS, avec un texte écrit par l’Autorité Palestinienne, le Venezuela, Cuba, l’Equateur, le Pakistan, l’Afrique du Sud et plusieurs pays arabes dont…la Syrie!. Oui, la Syrie. La résolution a été adoptée par 98 voix contre 7, et 21 abstentions.

Le président du Congrès juif mondial, Ron Lauder, a attaqué cette décision: « L’OMS a une fois de plus démontré ses doubles standards en condamnant unilatéralement Israël et en dédouanant totalement l’Autorité Palestinienne de sa responsabilité dans ce qui se passe dans les territoires qu’elle administre.

Elle a également éludé des choses extrêmement graves qui se passent ailleurs dans le monde. Comme dans d’autres institutions de l’ONU, l’OMS ne s’est préoccupé que d’un seul pays, Israël alors que des populations entières sont en grand danger réel dans d’autres contrées.

Cette résolution ne mentionne même pas le Hamas et sa responsabilité dans la crise sanitaire qui sévit dans la bande de Gaza (…) Par ailleurs, cette résolution occulte la grave corruption qui règne dans l’Autorité Palestinienne et la mauvaise utilisation des fonds qu’elle reçoit et qu’elle consacre aux salaires de terroristes assassins au lieu d’améliorer le système de santé dans ses territoires. ».

Ron Lauder a remercié les pays qui ont voté contre la résolution, notamment: les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l’Australie, le Brésil, le Canada, le Togo, le Guatemala. Il n’a pas mentionné la France, la Quai d’Orsay ayant demandé à son représentant à l’OMS de soutenir la résolution déposée par la Syrie .

lphinfo.com

3 Commentaires

  1. Finalement, il vaut mieux qu’il ne reste pas d’ambiguïté sur qui hait et qui aime… et les neutres.
    Nous aurions pu penser que la France, pays d’où émane cet esprit épris de justice, de loyauté, droits de l’homme etc serait restée du côté de la lumière, et ne s’associererait point avec des totalitarismes, juntes etc…
    Mais non.
    Reste à savoir, sans que cela change son destin, si c’est par vils intérêts, ou par haine ancestrale depuis les « bons » rois de France, animés par une foi catholique débridée…
    Un juste équilibre des deux, mon capitaine.
    Aussi elle sera châtiée dans son économie Et dans sa foi.
    Mesure pour mesure, dit le Seigneur.
    Nous ne serons point là pour jouer ses avocats.
    Qu’elle souffre donc de ses cœurs endurcis, puisque tel est son choix
    Un canari, ça vole.
    N. B.
    Dommage que l’on parle de faveur.
    Nous ne recherchions qu’egalité.

  2. D’ailleurs il y a 2 jours j’ai lu que la France et L’Allemagne ont voté  » pour  » ! alors qu’est-ce qui est vrai , qu’est ce qui est faux ??

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.