Régionales Paca: : comment la Droite se déchire?

Jean Castex valide l’alliance entre LREM et Les Républicains en Paca

Dans les tuyaux depuis des mois, cette entente prévoit le retrait de la candidature de la ministre Sophie Cluzel dans la région, au profit de celle du président sortant LR, Renaud Muselier. A droite, Eric Ciotti dénonce « un coup de poignard ».

Renaud Muselier a été entendu. Dans le Journal du Dimanche (JDD) Jean Castex annonce le retrait de la liste macroniste dans la Région Sud, au profit du sortant de droite aux élections régionales. Jeudi, la tête de liste soutenue par Les Républicains (LR), avait appelé au rassemblement autour de sa candidature estimant « de bon sens » que la majorité présidentielle lui apporte son soutien.

La réponse n’est pas en demi-teinte. « La majorité présidentielle répond très favorablement à l’initiative de Renaud Muselier », assure le Premier ministre ce dimanche dans les colonnes du JDD. Cette alliance était dans les tuyaux depuis plusieurs mois et les mains tendues se sont succédé entre le parti présidentiel et le président sortant. En février déjà, Christophe Castaner, chef du groupe LREM à l’Assemblée, lui avait suggéré une alliance.

« C’est à la majorité présidentielle de décider si elle souhaite maintenir cette liste ou m’apporter son soutien », avait déclaré jeudi Renaud Muselier, ajoutant que « le bon sens », selon lui, « voudrait que la majorité présidentielle (lui) apporte son soutien ».

Un « coup de poignard dans le dos », dénonce Ciotti

LREM va donc retirer sa liste, conduite jusqu’alors par la secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées. « Sophie Cluzel et des représentants de la majorité parlementaire vont intégrer le dispositif conduit par Renaud Muselier », poursuit Jean Castex, précisant que Cluzel sera en lice dans le Var. « Cette union va bien au-delà d’accords d’appareils, c’est un exemple de la recomposition politique », souligne le Premier ministre.

Mais ce mariage ne fait pas que des heureux à droite. Si Christian Estrosi, le maire LR de Nice soutient la démarche, le maire LR de Cannes, David Lisnard, avait prévenu mercredi sur LCI qu’il se désolidariserait de Renaud Muselier si ce dernier faisait alliance avec LREM.

« Immense tristesse face à ce coup de poignard dans le dos. Je le savais, dès avant le premier tour de la présidentielle, ils préparaient leur mauvaise soupe sur le petit feu élyséen dans la mauvaise marmite En Marche », écrit ce dimanche sur Twitter Eric Ciotti, le député LR des Alpes-Maritimes.

Le président LR sortant de la région Paca Renaud Muselier « ne pourra pas bénéficier de l’investiture LR » après le retrait, à son profit, de la liste LREM pour les régionales de juin, a annoncé dimanche le patron des Républicains, Christian Jacob. « Le premier tour doit être celui de la clarté et de la fidélité à ses convictions, ses engagements et ses alliés naturels », a affirmé dans un communiqué Christian Jacob, en dénonçant « des petites manœuvres électorales en Paca ».

 

« Je ne l’avais pas demandée, assure ce midi à La Provence Renaud Muselier, je m’étais lancé sans investiture. Ils vont présenter une liste ? Non. Je suis, de fait, le candidat naturel et historique, mais je veux sortir du carcan des partis. »

D’autres alliances pourraient voir le jour selon le JDD, dans le Grand-Est par exemple où le sortant LR, Jean Rottner, menacé par une poussée du RN, pourrait envisager une alliance avec la ministre déléguée à l’Insertion, Brigitte Klinkert. C’est un accord pour des élections régionales, il est prématuré de parler d’autres échéances », tempère Jean Castex.

 Nicolas TUCAT / AFP

Jforum avec  Le Parisien et la Provence Le 2 mai 2021

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.