Raids israéliens de représailles à Gaza

0
179

Raids israéliens à Gaza en représailles aux tirs de roquettes palestiniennes

Le Hamas affirme ne pas être responsable des attaques contre Israël pendant la soirée

Tsahal a mené des raids contre un site dans le nord de la bande de Gaza jeudi soir, quelques heures après que des roquettes ont été tirées à partir de l’enclave palestinienne vers le sud d’Israël.

L’armée israélienne affirme avoir visé un “site terroriste” appartenant au groupe terroriste Hamas près de Beit Hanoun, en réponse aux attaques à la roquette contre Israël, peut-on lire sur le compte Twitter du porte-parole de l’armée, Peter Lerner.

Un responsable du Hamas a affirmé que le groupe en contrôle de la bande de Gaza n’était pas responsable des roquettes tirées en direction du Néguev, et qu’il procédait actuellement à des recherches pour identifier les responsables.

Le site d’information Ynet précise que des tanks ont été utilisés pour mener les raids, alors que le quotidien Haaretz indique pour sa part que les tirs ont été menés par l’aviation israélienne.

Il n’y avait aucun rapport immédiat des blessures ou de dommages à Gaza.

Plus tôt jeudi soir, au moins deux roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza, l’une d’entre elle a explosé dans une localité proche du territoire palestinien sans faire de victime ni de dégât.

Il s’agit du second tir de missile en provenance de Gaza depuis l’arrivée de Gadi Eizenkot au poste de chef d’état-major de l’armée israélienne en février dernier.

“Les roquettes ont été tirées depuis Beit Hanoun”, dans le nord de la bande de Gaza, a précisé un responsable militaire israélien. “L’une d’entre elles a explosé dans un terrain vague en Israël. L’armée inspecte en ce moment la zone dans laquelle l’explosion a eu lieu”, a-t-il poursuivi.

Selon les médias israéliens, plusieurs tirs de missiles en direction de la mer ont été entendus dans la journée de jeudi.

En février, deux mortiers ont été tirés depuis Rafah dans le sud de la bande de Gaza en direction d’Israël, mais ont explosé à l’intérieur de l’enclave palestinienne, le jour même où le général Gadi Eizenkot est devenu officiellement le 21è chef d’état-major de l’armée israélienne, d’après des sources palestiniennes.

Le Hamas et d’autres groupes terroristes à Gaza ont déjà tiré des roquettes depuis le cessez-le-feu qui a mis un terme à la guerre entre Israël et le Hamas l’été dernier, mais la plupart ont été lancées dans le cadre d’exercices militaires.

Trois roquettes tirées par des groupes terroristes depuis la Gaza ont frappé Israël depuis le cessez-le feu. La plus récente a été tirée fin janvier et a explosé dans le Conseil régional d’Eshkol (sud), obligeant Israël à placer des batteries anti-missiles Dome de fer dans le sud du pays.

Après l’incident, l’armée israélienne avait conclu que le Hamas avait repris la construction de tunnels terroristes vers Israël.

http://www.i24news.tv/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.