Quand l’Ouragan n’épargne que les textes Juifs

3
1725

Dans le cadre de leur campagne humanitaire, en collaboration avec les communautés juives et chrétiennes les plus touchées par l’ouragan Harvey, l’équipe de recherche et de sauvetage de ZAKA a été envoyée par le pasteur Becky Keenan de l’église Gulf Meadows pour aider les foyers de ses congrégations.

C’est seulement une semaine après l’ouragan, qu’Adrian a pu enfin revenir dans sa maison inondée. “L’humidité a transformé la maison en un marécage”, explique-t-il à Joshua Wander, un des volontaires ZAKA d’Israël.

Cependant, les seuls éléments de la maison à être miraculeusement intacts et épargnés par les inondations sont les textes d’étude juifs et les Bibles juives en hébreu / anglais qui étaient dans sa précieuse bibliothèque. “Tous mes livres ont été détruits, mais les pages de ces livres là sont secs et encore en parfait état”.

Adrian, l’un des confrères de Pastor Keenan, étudie ces textes pour mieux comprendre le peuple juif, pour rechercher la «cohésion entre communautés juives et chrétiennes». Nous essayons de construire un pont ici “.

Le président de ZAKA, Yehuda Meshi-Zahav, est fier du travail difficile que font les bénévoles avec tous ceux qui en ont besoin à Houston. “Nos sages nous disent que Dieu a créé l’homme à son image. Non seulement les juifs, mais tous les hommes. ZAKA est une organisation humanitaire qui dispense son aide, indépendamment de la race, de la religion ou du genre. “Notant que la communauté chrétienne aux États-unis est très favorable à Israël, Meshi-Zahav est ravi que les bénévoles de ZAKA puissent apporter leur aide quand c’est nécessaire.

Communiqué de Zaka

3 COMMENTS

  1. Dans une perspective purement chrétienne, celle en tout cas des Evangéliques américains, c’est logique car Jésus-Christ a dit “le ciel et la terre passeront mais mes paroles ne passeront pas”. Or, de son vivant, aucun des livres qui constituent le nouveau testament pour les Chrétiens n’avait été écrit. Quand il disait “mes paroles”, pour les Chrétiens, cela veut dire tout ce qu’a dit Dieu aux hommes depuis le commencement, donc toute la Bible. En effet, dans la compréhension chrétienne, il est la voix de l’Eternel. Chaque fois qu’il est écrit “ve’amar” dans la Torah, l’Evangélique voit cette voix de HaShem auquel Il va donner corps d’homme en Jésus … cette voix qui fait jaillir les éclairs, qui fait trembler le désert, qui fait accoucher les biches et fait tomber les feuilles des arbres, comme le dit joliment le psaume 29 de David … ce fils que Adonaï dit enfanter aujourd’hui dans le psaume 2 de David: “4” amar elay: bni ata, ani hayom yelidtikha …

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.