En voyage officiel en Iran en aout 2017, Federica Mogherini (à gauche), actuelle haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a côtoyé des hommes qui ont ordonné la mort de milliers de femmes (et d'hommes). A-t-elle jamais eu une pensée pour ces centaines de personnes exécutées chaque année, à l'issue de simulacres de procès, en raison des lois islamistes de ce pays ? (Source de l'image: Commission européenne)

Quand les féministes s’allient aux terroristes islamistes

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.