Poutine: “Israël n’a pas abattu notre avion”

1
1009

Le président russe Vladimir Poutine a indiqué mardi que l’avion russe Il-20 abattu par l’armée syrienne était la conséquence “d’une chaîne de circonstances tragiques dues au hasard”, relativisant la responsabilité d’Israël dans l’incident.

Toutefois, les opérations des forces aériennes israéliennes en Syrie sont menées en violation de la souveraineté de ce pays, a déclaré le dirigeant russe au Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, dans un entretien téléphonique mardi.

M. Poutine a tenu ces propos après l’annonce par le ministère russe de la Défense plus tôt dans la journée que son avion de surveillance Il-20, transportant 15 hommes à bord, avait été abattu par erreur par un missile syrien lundi soir en raison d’une confusion du système de défense antiaérienne syrien avec une frappe aérienne menée au même moment par l’armée israélienne.

Dans cette affaire, les accords russo-israéliens sur la prévention des incidents dangereux en Syrie n’ont pas été respectés, a déclaré M. Poutine lors de cette conversation téléphonique, selon un communiqué de presse du Kremlin.

M. Poutine a appelé la partie israélienne à éviter la répétition de telles situations à l’avenir.

Selon le Kremlin, M. Netanyahu a exprimé ses condoléances pour la mort des soldats russes à bord de l’appareil Il-20.

Pour mener une investigation complète sur cette tragédie, M. Netanyahu a promis de fournir des informations détaillées sur les opérations de l’aviation israélienne menées lundi sur le territoire syrien.

Lors d’une conférence de presse plus tôt dans la journée, M. Poutine a déclaré que la perte de l’avion russe Il-20 était la conséquence “d’une chaîne de circonstances tragiques dues au hasard” et que la Russie renforcerait les mesures de sécurité protégeant ses soldats en Syrie.

David Stern 

1 COMMENT

  1. Les choses ont été mises au clair.. : l’avion russe a été détruit en vol par un tir syrien bien après que les avions israeliens soient rentrés à leur base.
    Toutes ces tergiversations, ces sourcils froncés et ces haussements de tons pour décourager Ysraël à maintenir ces operations.
    Il faudra que tous nos ennemis, et ceux qui nous haïssent, se mettent bien en tête que l’État Juif n’a juste pas d’autre choix.
    Et ce quelques soient les garanties que tels ou tels prétendront proposer.
    Absolument rien, d’ailleurs, ne laissent penser que ceux qui voudraient nous effacer aient pu changer d’avis.
    Mais que tous sachent que si Ysraël devait être réellement menacé dans son existence, le feu qui sera porté chez l’ennemi enverra les survivants, s’il en reste, à l’ ère du paléolithique. Ce n’est pourtant pas la vocation du Peuple censé donné l’exemple, mais nos Sages sont catégoriques :
    ” Celui qui vient pour te tuer, tues le d’abord !”

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.