Bahreïn, proche allié de l’Arabie saoudite, a affirmé jeudi qu’Israël avait “le droit de se défendre” à la suite de représailles israéliennes contre des cibles présentées comme des sites militaires iraniens en Syrie.

“Chaque pays de la région, y compris Israël, a le droit de se défendre et de détruite la source du danger (l’Iran)”, a déclaré sur Twitter le ministre bahreïni des Affaires étrangères, cheikh Khaled ben Ahmed Al-Khalifa.

خالد بن ‏أحمد

@khalidalkhalifa

طالما ان ايران اخلّت بالوضع القائم في المنطقة و استباحت الدول بقواتها و صواريخها ، فإنه يحق لأي دولة في المنطقة و منها اسرائيل ان تدافع عن نفسها بتدمير مصادر الخطر .

Bahreïn est un des Etats arabes du Golfe très hostiles à l’Iran et a, comme l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, ainsi qu’Israël, appuyé la récente décision du président américain Donald Trump de se retirer de l’accord nucléaire avec Téhéran.

Ce royaume allié de Washington n’entretient pas de relations diplomatiques avec Israël.

Faouzi Ahmed

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.