Benjamin Netanyahu et Angela Merkel en février 2016, photo ©Fabrizio Bensch/Reuters

L’Union chrétienne démocrate, la CDU, a adopté mercredi, lors de son congrès annuel, une résolution contre le mouvement Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS), au motif que son action anti-israélienne est antisémite.

«Ceux qui, au nom du mouvement BDS appellent au boycott des produits et services israéliens parlent de la même façon que ceux qui appelaient à ne rien acheter chez les juifs».

Le parti d’Angela Merkel compare ainsi les activistes du BDS aux nationaux-socialistes qui boycottaient les Juifs dans les années 1930, car selon lui le mouvement se contente de revêtir l’antisémitisme d’un nouveau masque : l’antisionisme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.