Pas de “camps polonais”, mais un vrai pillage des biens juifs

12
905

Premier ministre polonais : La réparation des biens juifs volés pendant la Shoah serait une «victoire pour Hitler»

avatarpar Benjamin Kerstein

La porte principale du camp de concentration d’Auschwitz. Photo: Mémorial et musée d’Auschwitz-Birkenau.

Le Premier ministre polonais a déclaré que le paiement d’une indemnité pour les biens juifs spoliés pendant la Shoah serait une “victoire pour Hitler” et qu’il ne le permettra jamais.

Le Premier ministre Mateusz Morawiecki a fait ces commentaires vendredi lors d’un rassemblement de campagne dans la ville de Lodz, qui abritait le deuxième plus grand ghetto juif sous domination nazie.

Najer Fołksbłat : Łódź : Najer Fołksbłat : Ch. J. Brzustowski i P. Weintraub 

(Journal édité en Yiddish par l’un de nos ancêtres collatéral, à Łódź)

A chilling memento from the past, in color. Walter Genewein, the meticulous Nazis' chief accountant, took these photo in order to document the successful conversion of the Łódź ghetto, second-largest in Europe, into a slave economy. The ghetto served as a major industrial centre for the German war machine. Workers were fed "according to the quantity of goods each produced, and not allowed to take food home to their starving families." As we look at these photos, #WeRemember. http://weremember.wjc.org

Publiée par World Jewish Congress sur Lundi 16 janvier 2017

Appeler la Pologne à verser une indemnité, à cause de la Seconde Guerre mondiale “constitue une violation du droit international et constituerait également une victoire posthume pour Hitler”, a-t-il déclaré.

Grâce à son parti au pouvoir, le parti Loi et Justice, a-t-il ajouté, “quelque chose de cet ordre-là cela ne se produira jamais”.

Les relations entre la Pologne et Israël se sont tendues au cours de l’année écoulée, le débat sur les réparations et la culpabilité de la Pologne concernant la Shoah s’étant réchauffé.

La semaine dernière, un Israélien a craché sur l’ambassadeur de Pologne en Israël. Morawiecki a vivement réagi à l’incident, le qualifiant de «raciste».

La Pologne a également annulé la visite d’une délégation israélienne programmée pour des entretiens sur les réparations. Selon Varsovie, il a “décidé d’annuler la visite de responsables israéliens après que la partie israélienne a modifié à la dernière minute la composition de la délégation, laissant supposer que les discussions porteraient principalement sur les questions liées à la restitution de propriétés“.

Yair Lapid, co-président du parti bleu et blanc de l’opposition israélienne et fils d’un survivant polonais de la Shoah, a répliqué: «Le gouvernement polonais embarrasse à nouveau Israël sur le souvenir de la Shoah.”

En mai également, des milliers de Polonais de droite ont manifesté à Varsovie pour protester contre les éventuelles réparations accordées aux Juifs. Sur certaines pancartes, on pouvait lire «Des hyènes de la Shoah». Un manifestant a déclaré : «Les Américains ne pensent qu’aux intérêts des Juifs et non des Polonais».

Il s’agissait d’une référence à la loi relative à la justice pour les survivants non indemnisés aujourd’hui (JUST), dans laquelle le Congrès américain appelait les États-Unis à gérer l’indemnisation des biens juifs volés dans divers pays européens. Il ne prévoyait cependant aucun moyen d’exécution.

Un mois auparavant, une manifestation de moindre envergure a eu lieu à New York. Des manifestants avaient brandi des pancartes disant: «Arrêtez l’industrie de la Shoah».

L’année dernière, la Pologne a interdit tout discours reprochant à la Pologne d’être responsable des crimes de la Shoah, ce qui a provoqué un conflit majeur avec Israël, les politiciens accusant les Polonais de nier l’histoire et le rôle des Polonais dans l’extermination des Juifs du pays.

Commentaire Marc Brzustowski : une quelconque restitution serait d’autant plus “insupportable” pour le régime nationaliste au pouvoir qu’automatiquement, on devrait expliquer les conditions de cette spoliation contre des Juifs revenant, le plus souvent, des camps d’extermination et dont beaucoup ont péri dans des pogroms de destitution et de pillage, d’accaparement de biens indûment volés ou de propriétés indûment occupées durant le temps de déportation de leurs propriétaires légitimes. Voilà la vérité, Monsieur Mateusz Morawiecki. Or, un geste symbolique, compensatoire et réparateur de l’Etat, et non des descendants des familles d’accapareurs, auraient pu apaiser les tensions dues aux fantômes dans les placards de ces gens (qui, peut-être, ont aussi souffert de la faim et ne se sont pas gênés pour dénoncer, s’emparer, etc)… Toucher à la mémoire des biens, c’est forcément exhumer les conditions de ces extorsions. Et donc refaire tout l’inventaire de la co-responsabilité, co-culpabilité d’une partie de cette nation. Si on considère 2/3 de collabos ou de dénonciateurs utilitaires, c’est énorme et le dossier devient trop lourd pour les Polonais d’aujourd’hui, préférant alors se mentir que de se regarder en face… Jusqu’à quand? 

algemeiner.com

12 COMMENTS

  1. Que fait on de la responsabilité de la France et des wagons sncf qui transportaient les Juifs ?
    Je crois que le débat n’est pas de trouver qui est responsable mais qui n’a pas réagi. Et c’est toute l’Europe qui a fermer les yeux.

  2. Il est consternant de lire des commentaires qui s’offusquent que les Polonais comptent parmi les victimes polonaises leurs concitoyens juifs, c’est une victoire ultime de l’argumentaire antisémite de l’époque,qui prétendait à travers toute l’Europe que les juifs constituaient un corps étranger au sein des pays dans lesquels ils vivaient !!!

    • Je n’ai vu ici aucun commentaire s’offusquant de la chose. En revanche, sachant a quel point le camp d’extermination d’Auschwitz a ete voue en presque-totalite a l’extermination des Juifs (dont une tres grande partie de Polonais), il etait en effet choquant de ne pas trouver mention dans un guide sur Cracovie, comme je l’ai fait il y a de nombreuses annees, du fait que la quasi-totalite des victimes d’Auschwitz etaient des Juifs. Je ne sais pas ce qu’il en est aujourd’hui. Mais ce n’etait pas mon premier voyage en Pologne et, des annees auparavant, une edition precedente de ce guide decrivait le camp d’Auschwitz comme ayant ete voue au massacre de soldats sovietiques: cela AUSSI etait vrai a l’origine du camp.

  3. Il est consternant de lire des commentaires qui s’offusquent que les Polonais comptent parmi les victimes polonaises leurs concitoyens juifs, c’est une victoire ultime de l’argumentaire antisémite de l’époque,qui prétendait à travers toute l’Europe que les juifs constituaient un corps étranger au sein des pays dans lesquels ils vivaient !!!

  4. Les polonais sont antisémites dans l’âme il est urgent pour Israel de rompre les relations diplomatiques avec ce pays tant que ce gouvernement antisémite est au pouvoir.Quant aux spoliations des biens immobiliers juifs en France entre 1940 et 1944 , les français spolieurs ont utilisés a grande echelle le droit de ‘ possession vaut titre’. En conséquence beaucoups de biens juifs sont certainement aujourd’hui encore entre les mains des familles des spolieurs.

  5. Pourquoi les camps d’extermination, Chelmno https://fr.wikipedia.org/…/Camp_d%27extermination_de… , Belzec, https://fr.wikipedia.org/…/Camp_d%27extermination_de…, Sobibor, https://fr.wikipedia.org/…/Camp_d%27extermination_de…, Treblinka, https://fr.wikipedia.org/…/Camp_d%27extermination_de…, se trouvaient en Pologne ? Et Auschwitz : https://fr.wikipedia.org/wiki/Auschwitz, Auschwitz était dans le Wartheland Pologne nazifée, Pologne intégrée dans le territoire du Reich : https://fr.wikipedia.org/wiki/Reichsgau_Wartheland et qu’après la guerre les polonais ont accusé les juifs survivants d’être responsables de la guerre, on en a pas fini ! C’est pourquoi les déclarations du gouvernement polonais sont abjectes, je répète abjectes, contre les faits ils refusent de comprendre l’histoire. Non pas honte à eux, ils sont déjà la honte. Non pas maudit soyez-vous, ils sont déjà la malédiction.

  6. Ces indemnités auraient dû être réclamées bien plus tôt je pense .

    A la limite à l’époque de Jean Paul 2 .

    Quand il s’agit d’oseille certains comprennent difficilement……… surtout quand ils sont saouls et antisémites .

  7. En 1940, peu de Francais etaient proprietaires, et c’etait deja tres beau de trouver a louer un appartement convenable. A la Liberation, les personnes (le plus souvent juives) qui ont tente de retrouver leurs logements se sont heurtees a “l’Association des Locataires de bonne foi”; recuperer des meubles disperses a egalement ete difficile (on connait aujourd’hui encore le cas de tableaux de valeur). Les relations, jusque la excellentes, entre la Suisse et Israel se sont deteriorees lorsque des associations juives americaines ont fait pression pour que des indemnites soient consenties aux Juifs depossedes pendant la guerre, ou a leurs familles. Le cas de la Pologne est evidemment singulier: les Polonais ont dans l’ensemble souffert enormement de la guerre, et considerent sans doute la demande de reparations aux familles des Juifs assassines et depossedes comme une “double peine”. C’est trop tard …

    • You wrote Andre very well … People of Polish descent have died about 6 million and this is the highest percentage of the dead from all countries taking part in the war…

        • It depends on whether your figure includes the Jewish Poles as well as the Christian ones. On a professional visit I made to Poland two decades ago, my travel guide gave a number of Polish victims at
          Auschwitz which obviously included the Jewish ones, but without mentioning this specificity.

    • En France :

      Certains se sont enrichis pendant la guerre et d’autres qui étaient propriétaires n’avaient pas de quoi manger .

      Les nouveaux riches avaient acheté à bas prix de magnifiques propriétés ou maisons dans des stations huppées comme Deauville par exemple ( et ailleurs bien sûr ) .

      C’est une habitante de cette station qui me l’avait racontée dans les années 70 :

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.