France : insultes antisémites contre…la police !

L’antisémitisme ne cesse de croître en France sur fond de Corona et de grogne sociale au point que le terme de « juif » redevient l’insulte que l’on veut lancer envers des personnes que l’on hait, même si elles ne sont pas juives.

Des policiers ainsi que des organisations de lutte contre l’antisémitisme font état d’un phénomène qui s’étend dans lequel des manifestants insultent les policiers français lors de manifestations en les accusant d’être des extensions du « pouvoir juif ».

Ce phénomène a son origine dans la propagande de milieux antisionistes et islamiques américains qui accusent les policiers coupables de violences envers les Afro-américains d’avoir été formés pour cela en Israël.

Pour Samy Ghozlan, président du Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme (BNVCA) cette juxtaposition « policier-juif » est quelque chose de nouveau dans la sphère de l’antisémitisme, qui provient des théories conspirationnistes et il avertit qu’il s’agit d’un phénomène qui constitue un danger non seulement pour les Juifs mais aussi pour l’Etat de droit en France.

Lors d’une manifestation à Paris le 13 juin, des manifestants avaient crié « sales juifs » aux policiers, en brandissant des banderoles appelant à la « justice pour les victimes des blancs ».

L’ironie de la chose est que ces insultes antisémites étaient également dirigées envers des contre-manifestants du mouvement d’extrême droite « Génération identitaire » qui n’est pas connu pour son amour des Juifs!! Lors de cette même manifestation, on a également vu des pancartes affirmant que la police française avait appris ses méthodes « brutales » en Israël, comme on le voit aux Etats-Unis.

Photo Wikipedia

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.