Sans surprise, Joe Biden revient à l’ère Obama !

La tendance électorale établie par l’ancien Président Donald Trump qui votait contre les résolutions de l’ONU présentées par les Palestiniens à l’encontre d’Israël a pris fin. Joe Biden revient à l’ère Obama : les Etats-Unis s’abstiennent de voter à l’ONU sur le « droit au retour » des Palestiniens. Jusqu’à quand ?

L’administration Biden s’est abstenue mardi lors d’un vote sur une résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies intitulée « Assistance aux réfugiés de Palestine » qui affirme le « droit au retour » des Palestiniens. 

Cela a brisé la tendance électorale établie par l’ancien président américain Donald Trump, qui voterait contre de telles résolutions, a rapporté le Jerusalem Post .

« Nous avons été ravis de voir des termes inclus dans plusieurs des résolutions qui reflètent nos priorités conformément au renforcement de l’UNRWA [Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine] », a déclaré Richard Mills, représentant adjoint des États-Unis auprès de l’ONU dans un communiqué.

« Sous le président Biden, les États-Unis ont annoncé qu’ils rétabliraient leur soutien financier à l’UNRWA, qui, selon nous, est une bouée de sauvetage vitale pour des millions de Palestiniens à travers la région », a-t-il déclaré. 

La déclaration de Mills est intervenue au milieu du comité approuvant des ensembles de résolutions concernant Israël et les Palestiniens qui seront ensuite abordés lors du plénum de l’UNGA pour un vote final.  

Parmi ces textes, trois affirmaient le travail de l’UNRWA. Les résolutions appellent au droit au retour des réfugiés palestiniens en Israël ainsi qu’à leur indemnisation pour les biens perdus lorsqu’ils ont fui leurs maisons, selon le  Jerusalem Post. 

Considérant le paquet concernant Israël, contre lequel les États-Unis ont voté, Mills a plaidé que « les Israéliens et les Palestiniens méritent des mesures égales de liberté, de dignité, de sécurité et de prospérité ».

« Le paquet de résolutions sur lequel nous votons aujourd’hui ne sert pas cet objectif [d’une solution à deux États]. Nous sommes déçus que les États membres continuent de distinguer Israël de manière disproportionnée », a-t-il ajouté.

La Quatrième commission a donné son approbation initiale à 6 projets de résolution en faveur des Palestiniens

L’administration Biden a choisi l’abstention plutôt que l’opposition à une résolution de l’Assemblée générale des Nations unies (AGNU) en faveur du droit au retour des réfugiés palestiniens en Israël, lors d’un vote mardi après-midi.

« Cette année, les Etats-Unis reviennent à une position d’abstention sur le texte ‘Assistance aux réfugiés de Palestine' », a déclaré le vice-ambassadeur américain Richard Mills lors de la Quatrième commission de l’AGNU.

Cette commission a pour l’heure donné son approbation initiale à six projets de résolution en faveur des Palestiniens qui seront soumis plus tard cette année devant le plénum de l’Assemblée générale pour un vote final.

Trois de ces textes soutiennent le travail de l’Agence de secours et de travaux des Nations Unies (UNRWA), qui dessert 5,7 millions de réfugiés palestiniens en Syrie, au Liban, en Jordanie, à Gaza, en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

Ces trois résolutions appellent au droit au retour des réfugiés palestiniens en Israël ou à recevoir une compensation pour les biens qu’ils ont perdus lorsqu’ils ont fui leurs foyers.

Les Américains ont voté contre deux de ces textes, mais choisi l’abstention concernant « L’assistance aux réfugiés palestiniens ».

L’Union européenne a soutenu les trois textes. Seul Israël s’est opposé à « L’assistance aux réfugiés palestiniens » qui est passé avec 160 voix contre 1, et neuf abstentions.

 

Source : Israël Hayom & I24News

5 Commentaires

  1. Il devient ipurgent d’éliminer Obama par n’importe quel moyen
    Cet homme est devenu trop dangereux et a passé la ligne rouge
    Les juifs américains qui votent en majorité démocrate creusent leurs propres tomes et depuis l’arrivée d’Obama l’anrijudaisme a explosé aux USA et le responsable de 15 millions de visas pour les arbes et musulmans par Obama en est la raison associée aux dons et aux fondations créés dans les universités américaines par le Qatar qui continue de subventionner des groupes pout semer la terreur auprès des juifs américains qui n’ont pas compris que voter républicain c’était de voter pour la réélection de Trump pro israelien
    Lisez le New York time ce torchon tenu par la famille Ochs depuis pus d’un siècle et vous comprendrez mieux les idiots utiles juifs américains
    Mais l’urgence c’est d’éliminer Obama ami intime des noirs musulmans pro arabes

  2. Joe le sénile qui se pisse dessus reprend les ordres donnés par l’ordure Obama et sa clique qui lui font réciter des bouts de papier qui sont glissés dans ses poches.
    Tant que le crapuleux Obama n’aura pas « jeté Israël sous l’autobus » la folie continuera.
    Comme si cela ne suffisait pas, la capitulation sans conditions des Etats-Unis face à l’Iran est en marche, il s’agit du deuxième volet de la folie de l’ordure Obama.
    Il faut dire que la situation en Israël n’a jamais aussi propice à ces saloperies, la coalition des traîtres putschistes qui ont confié le pays à un frère musulman ne diront rien quoi qu’il arrive, il ne faut surtout pas contrarier Joe la momie ressuscitée…..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.