Le Sultanat d’Oman, prochain pays à normaliser ses relations avec Israël?

Le sultan d'Oman, Haitham bin Tariq Al Said, devant le Conseil de la famille royale à Mascate, le 11 janvier 2020
Oman News Agency via APLe sultan d’Oman, Haitham bin Tariq Al Said, devant le Conseil de la famille royale à Mascate, le 11 janvier 2020

Oman se dit contre une normalisation avec Israël tant que les Palestiniens n’ont pas obtenu leur propre État

Le Sultanat d’Oman pourrait être le prochain pays à normaliser ses relations avec Israël, a laissé entendre mercredi un haut responsable du ministère israélien des Affaires étrangères.

« Nous nous entretenons avec tous les pays de la région, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord… chacun d’entre eux doit toutefois décider quand sera le bon moment pour lui et comment s’y prendre. Nous nous adressons à tous, notamment Oman… nous avons une coopération continue », a déclaré Eliav Benjamin, chef de la division des Affaires du Moyen-Orient et du processus de paix au sein du ministère, lors d’un briefing avec les médias internationaux.

M. Benjamin a également rappelé qu’Israël avait par le passé une mission officielle à Mascate, mise en place après les accords d’Oslo.

L’Etat hébreu participe par ailleurs à un projet de coopération hydraulique conjointement avec Oman et la Jordanie, a-t-il indiqué.

Le Sultanat d’Oman a longtemps été présenté comme l’un des pays potentiellement prêts à nouer des relations diplomatiques avec l’État hébreu, après avoir salué la signature des accords d’Abraham conclus l’année dernière.

En 2018, Benyamin Netanyahou, alors Premier ministre, s’était par ailleurs rendu à Mascate, premier voyage d’un dirigeant israélien depuis plus de deux décennies, pour rencontrer le sultan Qabous Ibn Saïd al-Saïd, décédé depuis et remplacé par son cousin Haitham bin Tariq Al Said.

Mais « le Sultanat d’Oman ne sera pas le troisième pays du Golfe (après les Emirats arabes unis et Bahreïn) à normaliser ses relations avec Israël », avait affirmé en juillet dernier le ministre omanais des Affaires étrangères, Badr Al Busaidi, avant que « les Palestiniens n’obtiennent leur propre État ».

i24NEWS dernière modification 06 octobre 2021, 22:23

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.