Noé: Qui est-il? Les leçons de son histoire? Vidéos

3
1898

Plus jamais un être vivant ne périra par le déluge; Plus jamais un déluge ne désolera la terre. (Genèse 9, II)

Cette semaine, D.ieu nous parle de Noé et nous rapporte son histoire et celle du déluge. D.ieu nous parlera dorénavant beaucoup, pendant plusieurs semaines, de certains hommes sur lesquels il veut attirer tout spécialement notre attention.

La plupart du temps, s’il nous parle de l’un d’eux, c’est pour nous le donner en exemple; mais, d’autres fois aussi, c’est pour nous faire comprendre, au contraire, qu’il ne faut pas agir comme celui-ci, ne pas se conduire comme cet homme là.

Qu’en est il de Noé ? Comment devons nous comprendre son histoire ?

A première vue, il faut bien le dire, Noé nous apparaît comme un homme remarquable, ne serait-ce que par le fait qu’il est seul resté fidèle à Dieu parmi des hommes qui, eux, avaient tous oublié l’Eternel. C’est pourquoi d’ailleurs, Dieu veut le garder en vie quand il décide d’envoyer le déluge sur la terre.

Noé est également un homme très obéissant. Même si son obéissance est semée d’obstacles, il est prêt à accomplir la parole de Dieu, à construire l’arche avec l’aide de ses seuls enfants, à y réunir tous les animaux, etc.

Cependant, en réalité – osons le dire – Noé est un parfait égoïste. II est heureux de savoir que lui restera en vie et, du coup, il se désintéresse totalement du sort des hommes parmi lesquels il vit et ne fait rien, ne tente pas le moindre essai, pour les sauver eux aussi.

II n’intercède pas auprès de Dieu pour obtenir que l’Eternel revienne sur sa décision. Dieu lui dit: ” La fin de toute l’humanité est arrivée “; mais Noé ne réagit pas. L’Eternel ajoute: ” j’amènerai un déluge qui détruira toute trace de vie sur la terre “ ; Noé ne dit toujours rien. Que lui importent les autres puisque Dieu lui a promis: ” Toi et toute ta famille, vous resterez en vie “.

Noé n’intervient pas non plus auprès des hommes de sa génération pour leur communiquer la décision divine que lui seul connaît et leur demander, les supplier même, de changer de conduite s’ils veulent fléchir Dieu et rester en vie.

Non, Noé ne se sent d’aucune façon responsable envers les hommes de sa génération. Que lui importe leur sort du moment qu’il est assuré du sien et de celui de sa famille.

Du moment que lui, il a la certitude de survivre, le monde entier peut s’écrouler autour de lui.

Tout compte fait, voyez-vous, Noé n’est pas un homme que Dieu veut nous donner en exemple, bien au contraire ; car personne n’a le droit de se désolidariser d’avec les malheurs des hommes de sa génération, quelle que soit leur conduite par ailleurs.

Personne n’a le droit de ne penser qu’à son propre salut, car tous, autant que nous sommes, nous sommes, comme on dit, embarqués sur un même navire et tous nous avons, ensemble, la responsabilité de son arrivée à bon port.

LE RABBIN JEAN SCHWARZ

« Noah engendra trois fils : Chem, Ham et Yafet. La terre se corrompit devant D. et la terre se remplissait de violence … »


Noah le Tsadik correspond à l’harmonie, l’état de stabilité. Son nom est relié à l’état de repos et de tranquillité : ménou’ha. Il donne naissance à trois enfants : Chem, Ham et Yafet …

Chem : il signifie le Nom. Son nom résulte de la fusion de la lettre chin associée à ech, le feu avec la lettre mem, associée à mayim, l’eau.

Il s’agit d’une symbiose entre des éléments contradictoires et opposés. Nos sages disent que la lettre chin est liée à l’intelligence, à l’analyse, la compréhension : chen est la dent, celle qui mastique et broie afin de rendre la nourriture plus digeste.

Par contre, la lettre mem associée à l’eau relève du monde des sentiments et des passions. Chem représente donc une sorte d’équilibre entre ces deux états que sont l’intellect et les sentiments. 

Les deux autres frères de Chem sont Ham et Yafet. 

Ham signifie le Chaud. La lettre chin a disparu pour faire place à la lettre heit, liée à la hayout, la vitalité. Mais cette force de vie ne semble pas être mise au service du chin, de l’intellect, elle est plutôt tournée vers la lettre mem, liée aux passions …

Donc Ham correspond à une certaine forme de déséquilibre où l’homme se retrouve dominé par des passions et des sentiments qui le ravagent, alors même que sa vitalité aurait pu être constructive et mise au service de l’intellect …

Le dernier frère Yafet est en possession de la sagesse : il s’agit de la lettre yod, reliée à la hokhma, cette intelligence s’exprimant à travers la bouche, pé (seconde lettre de yafet), la faculté de parole. Cependant, si le langage est mal utilisé, il conduit à la destruction (lettre tav associée à mavet, la mort). 

Trois frères si différents qui nous rappellent : 


1. Qu’il nous faut rechercher l’harmonie entre les différentes tendances de notre personnalité : Chem.


2. Que notre vitalité ne doit pas être gâchée dans un cercle vicieux de sentiments destructeurs : Ham. 
3. Que le Créateur nous a donné un outil merveilleux : la parole. Sachons l’utiliser à bon escient. 
Car si ce n’est pas le cas, la terre et ses habitants courent à leur perte, comme l’indique le verset qui suit les noms des fils de Noa’h : la terre se corrompit devant D.
En ces temps troublés, que le Créateur du monde apporte un peu de lucidité dans les consciences de cette humanité en perdition.

 

Samuel Darmon

3 COMMENTS

  1. Bravo Aleth qui se réfère au texte et non aux soi-disants “midrashim” de toutes sortes ; ils y étaient, ceux qui affirment que Noah’ était “égoïste” ?
    Mais sans cette obéissance le mauvais monde serait resté, et le bon n’aurait pas pu se restaurer.
    Noah’ – toujours d’après le texte – a renouvelé le monde après que D. ait fait disparaître l’ancien. Où est l’égoïsme dans cela, si ce n’est des rabbis qui se prennent pour D. et se permettent de critiquer l’Histoire divine. Bientôt certains diront selon un midrash que le ciel est vert à pois roses ?

  2. Geznèse 6:5 L’Eternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal.
    6 L’Eternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut affligé en son cœur.
    7 Et l’Eternel dit : J’exterminerai de la face de la terre l’homme que j’ai créé, depuis l’homme jusqu’au bétail, aux reptiles, et aux oiseaux du ciel ; car je me repens de les avoir faits.
    8 Mais Noé trouva grâce aux yeux de l’Eternel.
    9 Voici la postérité de Noé. Noé était un homme juste et intègre dans son temps ; Noé marchait avec Dieu.

    Un homme juste et intègre, un homme qui marche avec Dieu ne se désintéresse nullement de ses concitoyens. Il éprouve au contraire la compassion de Dieu. Mais les hommes ont dépassé le point de non-retour où aucune repentance n’est plus possible, d’où le jugement. De Job, l’homme intègre et droit, qui craignait Dieu et se détournait du mal, il est dit qu’il ne se préoccupait pas seulement de lui et de sa famille :
    Job 31 : « 29 Si j’ai été joyeux du malheur de mon ennemi, Si j’ai sauté d’allégresse quand les revers l’ont atteint,
    30 Moi qui n’ai pas permis à ma langue de pécher, De demander sa mort avec imprécation ;
    31 Si les gens de ma tente ne disaient pas: Où est celui qui n’a pas été rassasié de sa viande ?
    32 Si l’étranger passait la nuit dehors, Si je n’ouvrais pas ma porte au voyageur ;
    33 Si, comme les hommes, j’ai caché mes transgressions, Et renfermé mes iniquités dans mon sein … »

    Noé avait les mêmes qualités. Il est intéressant de noter ce que dit Pierre dans le Nouveau Testament :

    2 Pierre 2:4 « Car, si Dieu n’a pas épargné les anges qui ont péché, mais s’il les a précipités dans les abîmes de ténèbres et les réserve pour le jugement ;
    5 s’il n’a pas épargné l’ancien monde, mais s’il a sauvé Noé, lui huitième, ce prédicateur de la justice, lorsqu’il fit venir le déluge sur un monde d’impies ;
    6 s’il a condamné à la destruction et réduit en cendres les villes de Sodome et de Gomorrhe, les donnant comme exemple aux impies à venir,
    7 et s’il a délivré le juste Lot, profondément attristé de la conduite de ces hommes sans frein dans leur dissolution
    8 car ce juste, qui habitait au milieu d’eux, tourmentait journellement son âme juste à cause de ce qu’il voyait et entendait de leurs œuvres criminelles ;
    9 le Seigneur sait délivrer de l’épreuve les hommes pieux, et réserver les injustes pour être punis au jour du jugement … »

    Noé a été un prédicateur de la justice pendant les longues années de la construction de l’arche. Il est facile de comprendre que cette seule construction sur une terre très éloignée de toute étendue d’eau était en soi un témoignage et une prédication !

    Enfin, la représentation de l’arche, sans rapport avec l’arche réelle (150 m de longueur, avec 3 ponts et des cellules, couverte avec seulement une ouverture de 50 cm tout autour en haut), suscite inutilement les moqueries des incrédules et fait penser que ceux qui en parlent n’y croient pas eux-mêmes. Voyez les reproductions à l’échelle aux États-Unis qui montrent ses dimensions impressionnantes et sa capacité remarquable de supporter la haute mer et les tempêtes (https://answersingenesis.org/noahs-ark/).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.