Sondage : Le bloc de droite progresse ; Ben Gvir et Smutrich ont un score deux chiffres.

Moins d’un jour après la dissolution de la Knesset, il y a une majorité pour les partis de droite à la prochaine Knesset. Selon un nouveau sondage, Smutrich et Ben Gvir sont crédité d’un score en nombre de sièges à deux chiffres.

Le premier sondage avec une évaluation en sièges après la dissolution de la Knesset montre que le bloc de droite dirigé par Benjamin Netanyahu obtiendrait 63 sièges. Il s’agit d’une progression en nombre de sièges du parti Yemina, dirigé par cette fois par Ayelet Shaked, qui, contrairement à Naftali Bennett, préférerait former un gouvernement avec Netanyahu en première option.

Selon une enquête menée par les Panels Politics Institute pour le compte du Maariv, si les élections avaient eu lieu aujourd’hui, la carte de la répartition des sièges ressemblerait à ceci :

Likoud  (Netanyahu) 34.  (30)

Yesh Atid ( Y. Lapid) 22.  (17)

Sionisme religieux 10.  (6)

Kakhol lavan ( Bleu Blanc) 9. (8)

Shas 8.  (9)

Judaïsme de la Torah 7. (7)

La liste commune (arabe) 6. (6)

Parti Travailliste 6. (7)

Tikva Hadasha (Nouvel espoir) 5. (6)

Yisrael Beiteinu ( Liebermann) 5. (7)

YAMINA ( Ayelet Shaked) 4 (7)

RA’AM ( Frères musulmans) 4 (4)

MERETZ <4% (6)

* () état actuel

La droite, emmenée par Ayelet Shaked, reçoit 4 sièges. La RAAM dispose également de sièges 4. Le Meretz est en dessous du pourcentage de blocage avec seulement 2,2%.

Selon la répartition en blocs : Bloc Netanyahu + Shaked : 63. Bloc de gauche – centre dirigé par Yair Lapid – 51 sièges. La liste commune – 6 sièges.

Rien n’est encore acquis en 3 mois beaucoup de choses peuvent encore se passer. Dans le passé les instituts de sondages avaient sous-estimé la droite notamment le Likud. Il est clair que le pays veut tourner la page Bennett qui avait trahi son électorat, et fait entrer en force les frères musulmans dans le gouvernement en leur octroyant des postes importants avec des budgets conséquents. Nul ne sait si Yamina survivra à cet épisode. Ce qui est sûr c’est que Guidéon Saar donné éliminé dans plusieurs sondages au préalable n’est pas certain de retourner à la Knesset malgré ce sondage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.