Un habitant juif de Montpellier a violemment été agressé vendredi par son voisin musulman, révèle le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA).

Lors de l’agression, le voisin a répété à plusieurs reprises « sale juif » pendant qu’il frappait la victime.

« Le BNVCA a décidé de se porter partie civile aux côtés de la victime et demande à son conseil Maître Franck Serfati de déposer plainte auprès du Parquet de Montpellier. Le BNVCA a décidé également de saisir le Préfet de Montpellier sur le comportement de ce voisin agresseur et antijuif », a indiqué le BNVCA dans un communiqué.

« Le BNVCA constate que de plus en plus les antisémites n’ont plus aucun complexe ; Ils invectivent publiquement, et agressent physiquement, sans retenue, leur antagoniste juif au seul motif qu’il est juif », poursuit le communiqué.

« Cette situation d’insécurité accroît le malaise ressenti par les citoyens de confession juive, qui souvent prennent la décision de quitter les lieux de leur habitation pour émigrer vers d’autres quartiers, départements, ou pays plus sereins pour eux et leurs enfants. Nombreux sont encore ceux qui préparent leur « alya intérieure » ou le départ vers un
autre pays comme Israël espérant échapper et faire échapper leurs enfants à ces
antisémitismes, celui d’extrême droite qui redresse la tête à la faveur des élections
présidentielles, et, fuir aussi cet antisémitisme antisioniste, celui la même qualifié de nouvel antisémitisme, dont les auteurs d’origine africaine ou nord-africaine, se revendiquent de l’Islam où marquent leur allégeance aux pauvres palestiniens pour tuer des hommes, des femmes des enfants des vielles dames, près de leur domicile, dans leur école, dans leur magasin cacher, dans leur lit », conclut le communiqué.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

 

SAMMY GHOZLAN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.