Marseille : Un Homme Armé d’Un Couteau Maîtrisé Près De l’École Juive Yavné

Frayeur ce vendredi matin près de l’école juive Yavné située dans le 13e arrondissement de Marseille. Vers 8h15, un homme armé d’un couteau a essayé d’entrer dans une épicerie casher située à proximité, détaille La Provence. À l’intérieur du commerce se trouvaient des clients, mais aussi des élèves. Ce sont finalement des agents de sécurité de l’école, qui avaient remarqué le comportement suspect de l’homme d’une soixantaine d’années, qui sont intervenus pour l’immobiliser, avant l’arrivée de la police municipale et de la BAC.

Selon les agents de sécurité dont les propos sont relayés par France 3, il était équipé d’un « couteau en céramique de 20 centimètres » et il « le pointait pour attaquer. Il était déterminé ». Aucun blessé n’est à déplorer. À l’heure actuelle, on ignore les motivations de l’individu. Selon le média local, l’enquête a été confiée à la sûreté départementale des Bouches-du-Rhône. L’homme a été placé en garde à vue. Les services de déminage ont été mobilisés afin d’écarter des risques potentiels liés à son véhicule.

Israël Info En Français 1 h

 La Provence [05/03/21]

 

Des gardiens d’une école juive maîtrisent un homme armé d’un couteau devant un magasin casher en France

(JTA) – Des gardes protégeant une école juive de la ville française de Marseille ont maîtrisé un homme brandissant un couteau dont ils soupçonnaient l’intention de poignarder des clients dans un magasin et une boulangerie casher à proximité.

L’incident de vendredi matin s’est produit dans le 13ème arrondissement de la ville, en face de l’école juive de Yavne, a rapporté La Provence. La police a mis le suspect en garde à vue après que les gardes de sécurité protégeant l’école l’ont accusé et immobilisé, emportant l’arme.

L’homme est arrivé à la boulangerie Cache Food, dans une voiture Seat noire qu’une équipe médico-légale est en train de scanner, a rapporté Le Provence, qui a déclaré que l’homme semblait avoir la soixantaine et qu’il portait une serviette sur la tête lors de l’attaque présumée. La police soupçonne qu’il avait l’intention de mener une attaque terroriste contre des juifs.

En 2015, un terroriste djihadiste a tué quatre Juifs dans un magasin casher à Paris. Cela s’est produit deux jours après la fusillade contre le journal satirique Charlie Hebdo le 7 janvier 2015. Les auteurs des deux incidents, qui avaient planifié les attaques ensemble, ont été tués par la police, mais 10 de leurs complices ont été  condamnés  l’année dernière à des degrés divers de complicité.

En 2012, un autre djihadiste a tué trois enfants juifs et un rabbin dans une école juive de Toulouse.

Surtout après le meurtre en octobre d’un professeur de français qui a déclenché la controverse en montrant à ses élèves une caricature satirique du prophète islamique Mahomet, les groupes juifs ont continué à faire pression contre le terrorisme islamique et pour une sécurité supplémentaire des institutions juives.

Malgré les pics d’attaques antisémites à Marseille, de nombreux Juifs disent s’y sentir plus en sécurité qu’à Paris.

L’entrée du restaurant casher Cache Food et boulangerie à Marseille, France. (Google Maps)

1 COMMENTAIRE

  1. « notre » radicalisme finira par ne plus laisser en vie ceux qui prétendent, couteaux levés et/ou armes dégainées, nous saigner comme le mouton de leur « fête »…
    Nous essaierons, dans la mesure du possible, de les empêcher « définitivement » de nuire à nos gosses, nos proches, _Avant_ leur lâches attentats.
    N’est-il point recommandé, dans notre Talmud, avec raison indiscutable, « Celui qui vient pour te tuer, à priori, Tues-le ! »…
    Celui-là a été chanceux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.