Marseille : des policiers attaqués par une vingtaine d’individus lors d’une opération anti-stups

Alors que des agents de police ont voulu procéder à l’arrestation d’un « gros bonnet » dans un quartier de la ville, ce vendredi 16 septembre, ils ont été attaqués par une vingtaine d’individus. Cinq personnes, dont l’individu recherché, ont été appréhendées.

Des policiers de la Brigade spécialisée de terrain (BST) des quartiers nord de Marseille (Bouches-du-Rhône) ont été attaqués, vendredi 16 septembre, par une vingtaine d’individus tandis qu’ils procédaient à l’arrestation d’un « gros bonnet » du trafic de drogue, rapporte une source policière à Valeurs actuelles, confirmant une information du  Figaro. Cette source décrit « un ouragan, un déferlement de haine et de violences anti-flics », et évoque des hommes déterminés à « défendre leur territoire ».

Les faits ont eu lieu vers 18 heures, dans le quartier de la Belle-de-Mai (3e arrondissement). Les forces de l’ordre intervenaient pour démanteler un important réseau de stupéfiants, et espéraient arrêter le vendeur. Ils ont alors croisé la route d’un individu très activement recherché, parvenant dans un premier à temps à l’interpeller sans souci. Vingt à vingt-cinq individus âgés de 15 à 45 ans ont alors attaqué les policiers et se sont jetés sur eux « pour libérer » l’homme qui venait d’être arrêté.

Des jets de parpaings

Parmi les violences ayant eu lieu à l’encontre des forces de l’ordre, des jets de parpaings, certains à moins de trois mètres de distance, ont été constatés. Des renforts ont permis de mettre fin à la scène. L’un des policiers de la Brigade spécialisée de terrain (BST) a eu deux doigts cassés, un autre souffre de « contusions sur tout le corps » et un troisième a reçu un parpaing en plein visage et pourrait avoir le nez fracturé. Cinq personnes, dont l’individu recherché au départ, ont finalement été arrêtées.

Par valeursactuelles.com

 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.