« Je compte sur vous pour (…) ne pas venir en 2 pièces », « Burkini/Jilbeb » autorisés: les consignes données par une association de femmes des quartiers Nord de Marseille pour passer une journée dans un parc aquatique privatisé pour l’occasion ont fait bondir mercredi des élus de droite et d’extrême droite.

« Je compte sur vous pour respecter la AWRA et donc de ne pas venir en 2 pièces (parties doivent être cachées de la poitrine aux genoux) », peut-on lire sur l’affiche de l’association Smile 13 et sur sa page Facebook.

« Le parc autorise exceptionnellement Burkini/Jilbeb de bain », est-il également écrit.

Cette association qui se présente comme une « association socio-culturelle, sportive et d’entraide pour femmes et enfants » explique avoir « privatisé » le Speed Water Parc, situé au nord de Marseille pour le samedi 10 septembre.

« Bien entendu il y aura des maîtres nageurs hommes c’est la raison pour laquelle l’association a négocié afin qu’exclusivement le parc autorise la baignade en burkini », explique-t-elle sur le réseau social, ajoutant que « les enfants garçons sont également autorisés jusqu’à 10 ans ».

AFP

2 Commentaires

  1. Pourquoi ne pas leur prévoir une croisière vers le Maghreb avec un arrêt définitif chez eux et de plus il pourront se baigner en Burka avec des palmes aux pieds pour que toutes les parties de leur corps soient hors de la vue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.