Netanyahu aux envoyés de l’ONU : « L’UNRWA est totalement infiltré par le Hamas »

Le Premier ministre israélien a déclaré aux huit ambassadeurs en visite qu’il était temps de remplacer l’agence chargée de soutenir les Palestiniens.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré mercredi à une délégation d’ambassadeurs des Nations Unies en visite que « l’UNRWA est totalement infiltré par le Hamas ».

En outre, le Premier ministre a appelé à remplacer l’agence des Nations Unies parce qu’elle perpétue de manière intergénérationnelle la question des « réfugiés » palestiniens, empêchant ainsi la paix israélo-palestinienne.

Il a accueilli le groupe dans son bureau à Jérusalem. Les visiteurs représentaient la Bulgarie, la République tchèque, la Hongrie, Malte, la Roumanie, la Sierra Leone, la Slovénie et l’Ukraine. Ils étaient accompagnés de l’ambassadeur d’Israël à l’ONU, Gilad Erdan, qui leur fait visiter le pays pour la première fois depuis le massacre du Hamas le 7 octobre.

« Je pense qu’il est temps que la communauté internationale et l’ONU elle-même comprennent que la mission de l’UNRWA doit prendre fin. L’UNRWA s’auto-entretient », a déclaré Netanyahu aux diplomates.

« Elle se perpétue également dans son désir de maintenir vivante la question des réfugiés palestiniens. Et nous devons faire en sorte que d’autres agences des Nations Unies et d’autres agences d’aide remplacent l’UNRWA si nous voulons résoudre le problème de Gaza comme nous avons l’intention de le faire. Il existe d’autres agences à l’ONU. Il existe d’autres agences dans le monde. Ils doivent remplacer l’UNRWA », a-t-il poursuivi.

« L’UNRWA est totalement infiltré par le Hamas », a déclaré le Premier ministre. « Cela a été au service du Hamas et de ses écoles, et dans bien d’autres domaines. Je dis cela avec beaucoup de regret, car nous espérions qu’il y aurait un organisme objectif et constructif pour offrir notre aide. Nous avons besoin d’un tel organisme aujourd’hui à Gaza. Mais l’UNRWA n’est pas cet organisme. Il doit être remplacé par une ou plusieurs organisations qui feront ce travail.

L’UNRWA a été la cible de critiques après que le New York Times a révélé dimanche que 12 membres de son personnel avaient participé au massacre du 7 octobre au cours duquel les terroristes du Hamas ont saccagé le sud d’Israël, assassinant quelque 1 200 personnes, pour la plupart des civils.

Le Wall Street Journal a rapporté par la suite qu’un employé de l’UNRWA sur dix est soit un membre actif, soit a des liens avec le Hamas ou le Jihad islamique palestinien.

« Nos renseignements indiquent que sur environ 12 000 employés de l’UNRWA dans la bande de Gaza, environ 10 % sont des membres du Hamas ou du Jihad islamique, et 50 % sont des parents au premier degré d’un membre du Hamas », a déclaré le porte-parole du bureau du Premier ministre, Eylon Levy, en janvier. .30.

Au moins 15 pays , dont les États-Unis et le Royaume-Uni, ont suspendu le financement de l’organisation à la suite de ces révélations. Les États-Unis sont le plus grand donateur de l’UNRWA, avec 422 millions de dollars en 2023.

Malgré les demandes d’Israël visant à remplacer l’UNRWA, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a déclaré plus tôt cette semaine qu’il n’était pas possible qu’une autre entité joue son rôle.

Le député du Likud, Nir Barkat, a relancé le projet d’évincer l’UNRWA de tout le territoire souverain israélien, y compris Jérusalem-Est. L’ancien maire de la capitale israélienne et d’autres membres de la Knesset ont soumis un projet de loi visant à interdire l’agence des Nations Unies.

JForum.fr avec jns
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu accueille les ambassadeurs de l’ONU dans son bureau à Jérusalem, le 31 janvier 2024. Photo d’Amos Ben-Gershom/GPO.

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Guidon

C’est encore un refus du monde de le reconnaitre. Tout est fait, sous prétexte d’arriver à une paix illusoire, pour nuire à Israël, si ce n’est plus. La réalité est que le monde, usa compris, n’accepte pas la renaissance d’Israël. C’est épidermique chez lui.