L’Union européenne contre la décision américaine sur l’Unrwa

0
383

L’Union européenne a “regretté” la décision américaine de supprimer son aide annuelle à l’Unrwa et a demandé à l’Administration américaine de “reconsidérer sa décision”.

Bruxelles a annoncé qu’elle agira avec d’autres Etats afin d’assurer la poursuite des activités de l’organisation.

Parmi les Etats européens, c’est l’Allemagne qui est montée en pointe. Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a lancé un appel à ses homologues européens afin que leur pays mettent la main à la poche pour combler la suppression de l’aide américaine.

Le chef de la diplomatie allemande a également annoncé que son pays allait augmenter de manière significative son aide annuelle à l’Unrwa et demande aux autres pays de l’UE d’en faire autant.

Heiko Maas a justifié la position de son pays en affirmant que l’Unrwa….joue un rôle important dans la stabilité de la région (sic), et que l’atteinte au budget de l’organisation “risque de provoquer des réactions en chaîne incontrôlées”.

Ces propos sont aussi la conséquences des nouvelles menaces en provenance de Gaza et Ramallah quant à une recrudescence des violences suite à la décision américaine. Scénario typique de chantage.

Le fait que l’Unrwa soit un facteur de perpétuation du conflit, qu’elle finances des réseaux scolaires où sont enseignés l’antisémitisme et la négation de la Shoah, et qu’elle soit une escroquerie phénoménale aux frais des contribuables des pays donateurs importe apparemment peu à l’Union européenne qui a sans doute trop d’argent à dépenser.

Le député Motti Yoguev (Habayit Hayehoudi), qui a félicité les Etats-Unis pour leur décision, a rappelé le grand bluff entretenu par l’Unrwa: “Cette organisation a été créée il y a 70 ans pour s’occuper uniquement des réfugiés arabes. De 700.000 en 1949, ils sont devenus aujourd’hui 5 millions sur le papier, parmi eux de très nombreux qui ne vivent plus mais qui sont toujours inscrits, des inscrits qui n’ont jamais existé, des descendants de réfugiés ou d’Arabes qui n’ont jamais été des réfugiés. L’Unrwa est devenu une arme des Palestiniens contre Israël qui s’est beaucoup plus investie dans l’éducation à la haine et à la violence qu’elle n’a réellement aidé ces gens. La décision des Etats-Unis est donc bienvenue!”

Shraga Blum

Photo illustration

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.