Diplomatie russe: l’Otan revient aux mécanismes de la guerre froide

La guerre froide a été évoquée par un vice-ministre russe des Affaires étrangères qui commentait les relations entre la Russie et l’Otan, actuellement au plus bas de leur histoire. Les efforts majeurs de l’Alliance sont axés sur « la soi-disant +menace de l’Est+ », estime le diplomate.

L’Alliance atlantique revient en arrière en appliquant de nouveau les préceptes de la guerre froide, a déclaré le 23 octobre le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Alexandre Grouchko sur la chaîne de télévision russe NTV.

« L’Otan, après avoir suivi la voie de l’évolution, s’est retrouvée dans la situation de 1949. En fait, elle vit aujourd’hui selon les schémas de la guerre froide, les principaux efforts visant à parer la soi-disant +menace de l’Est+ », a déploré le diplomate.

Les relations entre la Russie et l’Alliance sont aujourd’hui pires « qu’aux jours les plus durs de la guerre froide » et il est devenu beaucoup plus difficile de maintenir le dialogue, avait auparavant affirmé la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

Plus tôt, le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, avait déclaré que l’organisation poursuivrait une approche combinée des rapports avec la Russie, associant « défense et dissuasion » et restant ouverte aux contacts. Selon Mme Zakharova, de tels propos n’ont aucun sens et ne peuvent être « pris au sérieux ». Les actions de l’Alliance concernant la mission russe auprès de l’Otan ont sapé la possibilité même de dialogue, ajoute-t-elle.

En outre, la porte-parole de la diplomatie russe a exprimé des doutes quant à la probabilité d’un échange constructif avec l’actuel secrétaire général de l’Otan. Elle a affirmé que tant l’Alliance que son secrétaire général étaient responsables de la détérioration.

Après que l’Otan a expulsé des diplomates russes, la Russie, outre la suspension des travaux de la mission de liaison militaire de l’Alliance à Moscou, a interrompu l’activité de son bureau d’information.

La mission permanente de la Russie auprès de l’Alliance sera aussi suspendue à partir du 1er novembre. Pour contacter Moscou, l’Otan doit désormais passer par l’ambassadeur russe à Bruxelles.

Vladimir Poutine évoque aussi la guerre froide

Le 21 octobre, Vladimir Poutine a estimé que l’état actuel du monde était le produit des échecs de la guerre froide. L’histoire ne connaît aucun exemple où un ordre mondial stable a pu émerger sans une guerre majeure et non en fonction de ses résultats, a noté M.Poutine lors de son intervention à une session plénière du club de discussion Valdaï à Sotchi.

Selon le chef d’État, la tentative d’établir l’ordre mondial de l’après-guerre froide sur la base de la domination occidentale « a échoué, comme nous pouvons le constater ».
« Nous avons donc une occasion de créer un précédent très favorable », a conclu le Président russe.

07:25   24.10.2021  fr.sputniknews.com

Le Kremlin et le ministère russe des Affaires étrangères (archive photo) – Sputnik France, 1920, 24.10.2021 © Sputnik . Maxime Blinov / Aller dans la banque de photos

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.