FILE - In this Thursday, Feb. 14, 2019 file photo, Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu, center left, and US Secretary of State Mike Pompeo, center right, address journalists on the sidelines of an international conference on the Middle East in Warsaw, Poland. An off-hand comment by Netanyahu in Warsaw about Poland and the Holocaust looks to overshadow a summit of central European leaders this week in Israel. Poland’s abrupt decision Sunday to downgrade its participation in the Visegrad conference suddenly cast a pall gathering. (AP Photo/Czarek Sokolowski, File)

L’Iran renforce Bushehr, Abu Musa, alors que Netanyahu et Pompeo s’expriment  à Lisbonne

 

L’Iran a déployé des renforts armés de missiles et d’armes de défense antiaérienne à Bushehr, sur la côte centrale du golfe, et sur l’île offshore d’Abou Moussa, rapportent des sources militaires de DEBKAfile. À Lisbonne, le Premier ministre Binyamin Netanyahu et le secrétaire d’État américain Mike Pompeo ont discuté mercredi des menaces venant d’Iran, alors que des responsables américains ont rapporté avoir de plus en plus de renseignements au sujet d’une possible agression iranienne.

S’adressant aux journalistes, Pompeo a salué la relation bipartite américano-israélienne contre “l’influence déstabilisatrice de l’Iran dans la région”, tandis que Netanyahu a déclaré : “L’Iran intensifie son agression en ce moment même. Nous sommes activement engagés contre cette agression », a-t-il déclaré.

Tandis qu’ils parlaient, des avions “non identifiés” ont frappé un important dépôt d’armes, de l’aéroport al-Hamdan, près de Deir Ezzor et une base où sont situées les forces Alqods des Gardiens de la révolution, des milices irakiennes et du Hezbollah, près de la ville frontalière entre Abu Kamal et la frontière syro-irakienne. Le poste frontière situé à proximité sert à Téhéran de couloir terrestre permettant de transporter des armes perfectionnées vers le Hezbollah et d’autres alliés. Des sources étrangères rapportent que cette base a été attaquée à plusieurs reprises par Israël dans le passé.

Nos sources militaires signalent qu’il est tout à fait juste de dire que, chaque fois que le premier ministre israélien et un secrétaire d’État américain se réunissent, une cible militaire iranienne est généralement attaquée avant, pendant ou après leur réunion.

Un autre des itinéraires d’armes de l’Iran à ses séides s’est heurté à des problèmes mercredi, lorsqu’un destroyer de la marine américaine a intercepté pour la première fois un navire sans pavillon d’État dans le golfe d’Oman, porteur d’une “quantité importante de composants de missile avancés”, apparemment passés en contrebande d’Iran aux insurgés houthis yéménites. Téhéran avait arrêté ces envois il y a quelques mois, ont indiqué nos sources; cet incident indique qu’ils ont repris.

Dans le même temps, les sources militaires de DEBKAfile ont révélé que l’Iran intensifiait considérablement ses forces militaires à Bushehr sur la côte du golfe persique, y compris une grande quantité de missiles balistiques – en prévision apparente d’une attaque ou d’une contre-attaque américaine. La semaine dernière, le groupe de frappe USS Abraham Lincoln est entré dans le Golfe par la mer d’Arabie et s’est amarré à Bahreïn, en face du centre de l’Iran.

L’île stratégique iranienne d’Abou Moussa, qui abrite un grand poste de commandement militaire de l’IRGC, a également été renforcée ces derniers jours. Cette île est située en face des Émirats arabes unis et du détroit d’Hormuz. Les renforts sont arrivés avec un large éventail de missiles, y compris des batteries de missiles de défense maritime, terrestre et aérienne.

Les responsables des services de renseignements américains ont également évoqué «un éventuel arsenal iranien» en Irak (comme l’a rapporté plus d’une fois DEBKAfile). Il contiendrait des missiles à courte et moyenne portée d’une distance de près de 1 000 km, suffisamment proches pour atteindre Israël depuis la banlieue de Bagdad. Le rapport a indiqué qu’un missile d’une portée de 965 kilomètres pourrait frapper Jérusalem de Bagdad.

L’Iran a déclaré qu’il fallait exploiter les troubles en Irak pour placer des missiles qui pourraient frapper Israël. Le NY Times cite des responsables américains affirmant que les missiles menacent également l’Arabie saoudite et les troupes américaines stationnées dans la région, et font partie des efforts déployés par Téhéran pour projeter sa puissance au Moyen-Orient.

La membre du Congrès démocrate Elissa Slotkin, du Michigan, qui a récemment visité l’Irak, a déclaré : «Les gens ne prêtent pas suffisamment attention au fait que l’Iran a placé des missiles balistiques au cours de l’année écoulée en Irak, avec la capacité de projeter la violence dans la région», a-t-elle déclaré.

Elle a ajouté que si les Irakiens “ne veulent pas être tenus en laisse par les Iraniens,” l’Iran était, néanmoins, le mieux placé pour exploiter les manifestations anti-gouvernementales en Irak.

En outre, La France, l’Allemagne et le Royaume-Uni ont déclaré mercredi que “le développement par l’Iran de missiles balistiques à capacité nucléaire” va à l’encontre d’une résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies appelant Téhéran à ne mener aucune activité liée à de tels missiles.

Le sous-secrétaire américain à la Défense, chargé des liens avec les sphères de la politique, John Rood, a déclaré mercredi qu’il semblerait qu’une “agression” iranienne puisse se produire dans un proche avenir, alors que “les relations entre Téhéran et Washington se détériorent”. Il évoquait une possible menace iranienne contre les forces et les intérêts américains au Moyen-Orient. Les renseignements ont évoqué des mouvements de troupes iraniennes et des armes qui “pourraient être déployées en vue d’une attaque potentielle si le régime le leur ordonnait”.

Adaptation : Marc Brzustowski

   ,  ,  , 

Iran reinforces Bushehr, Abu Musa, as Netanyahu & Pompeo talk in Lisbon

1 COMMENTAIRE

  1. JE FAIS ENTIEREMENT CONFIANCE A BIBI ET PAS A GANTZ POUR FRAPPER L’IRAN QUAND IL LE FAUDRA.L’IRAN N’AURA JAMAIS L’ARME NUCLEAIRE,IL EN VA DE LA SURVIE DE L’ETAT D’ISRAEL.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.