L’Iran installe des cellules en Judée-Samarie pour frapper Israël

10
4725

L’Iran met en place des cellules du Jihad islamique en Judée-Samarie pour mener des attaques à la roquette contre Israël

 

Les services de renseignements de l’Autorité palestinienne ont découvert une tentative iranienne d’implanter en Cisjordanie des cellules du Jihad islamique, armées de roquettes pour attaquer les centres de population israéliens. Trois arrestations dans le district de Ramallah, ordonnées par le général Majed Faraj, chef des renseignements généraux de l’Autorité palestinienne, ont déjoué un projet de fabrication de roquettes artisanales. Ses conclusions ont été transmises au service de sécurité israélien, le Shin Bet.

Le général Majed Faraj, chefs des renseignements palestiniens

Les sources militaires et de renseignement de DEBKAfile rapportent que les trois détentions ne sont que la partie visible de l’effort de l’Iran pour reproduire et démultiplier, à partir de la Judée-Samarie, l’offensive sporadique de tirs de roquettes lancés depuis la bande de Gaza contre les centres de population israéliens. Les trois détenus, au moment où ils ont été découverts, étaient en train de recevoir des instructions d’Iran par Internet sur la façon de construire les roquettes et de les armer pour lancer des attaques.

Jusqu’à présent, les services de l’Autorité palestinienne ont démantelé une cellule, confisqué ses machines de construction pour les roquettes et recueilli six échantillons inachevés. Les services de sécurité palestiniens et israéliens conviennent que l’Iran ne fait que commencer son projet de construction d’une infrastructure de roquettes offensives en Cisjordanie pour attaquer la région la plus densément peuplée d’Israël.

À Gaza, le supplétif palestinien de Téhéran, le Jihad islamique, a mis en place un réseau pratiquement autonome qui, ces dernières semaines, a lancé des roquettes contre le sud d’Israël chaque fois qu’une trêve avec le Hamas était à portée de main. Cette campagne est commandée par Baha Abu Ata, chef de l’aile nord du Jihad islamique. Il ne suit pas les ordres du quartier général du mouvement à Damas et ne se confie pas à la branche de Gaza. Il n’a pas peur de défier les services de sécurité redoutés du Hamas. Abu Ata a plusieurs centaines de roquettes à sa disposition et les tire lorsqu’il reçoit des instructions via une ligne de communication indépendante, directement du siège des forces Al Qods de l’IRGC, situé dans la ville syrienne d’Abou Kamal, près de la frontière irakienne.

On estime que les autorités de sécurité palestiniennes et israéliennes ont découvert 90% des cellules pro-iraniennes implantées en Cisjordanie, mais les 10% restants pourraient suffire à lancer une campagne de tirs de roquettes contre Israël en Judée-Samarie.

  ,  ,  ,  et 

Iran sets up Islamic Jihad cells in Judea and Samaria for rocket attacks on Israel

10 COMMENTS

  1. parce que israel ne s’occupe que de la source alors que l’iran lui dit qu’en cas d’attaque il ne s’interessera pas qu’à la source mais détruira tout ce qui l’entoure et même plus !!

    • Oui, puisque le peuple n’arrive pas à gagner de guerre civile contre ces fanatiques religieux.
      La guerre de religion (chiites / Juifs) approche, mais la guerre économique (Iran / USA) a déjà commencé depuis longtemps..

  2. Macron, Merkel et Moghérini continuent à aller lécher la gueule de ces criminels.
    Mais qu’attends Israël pour en finir une bonne fois pour toute avec ce régime.
    ROSA

  3. JForum :

    ” L’Iran installe des cellules en Judée-Samarie pour frapper Israël . ”

    ” Les milices chiites prennent les frontières saoudo-jordaniennes . ”

    ” Ankara : appel à la destruction d’Israël (Conférence) . ” etc…. etc…..

    Qu’est ce qu’on attend ?

  4. Imaginons un seul instant.
    Un seul ! que la vallée du Jourdain ne soit plus sous notre contrôle.
    Nous aurions des centaines, des milliers de batteries de roquettes et missiles iranaises fabriquées, livrées et installées, et probablement opérées, par les fadadallah à turbans,depuis les écoles, les hopitaux, les mauskées et autres milieux urbains les plus habités du territoire skatté….
    Car, bien entendu, ils n’en n’ont strictement rien à cirer* des falestoches…
    * qui cire encore ses babouches en 2019 ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.