Lettre ouverte à M. Henry de Lesquen

 

A quelques jours de la Commémoration du « Yom HaShoah », journée à la Mémoire des Victimes de la Shoah qui se tiendra du mercredi 4 mai au jeudi 5 mai et au cours de laquelle seront lus sans interruption pendant 24 heures les Noms des Déportés Juifs de France (*), je me suis laissé entendre dire, Monsieur, que vous avez écrit les lignes ci-dessous que je considère comme scandaleuses et abjectes, à savoir :

 

– le 27 avril 2016, « Je suis émerveillé de la « longévité des rescapés de la Shoah » morts à plus de 90 ans. Ont-ils vécu les horreurs qu’ils ont racontées ? »,

– le 28 avril, « La plantureuse Simone Veil, rescapée de la Shoah qui, à 88 ans, à ma connaissance, va bien ».

 

Et je n’évoque pas votre dénonciation de « la religion de la Choah » que vous écrivez, je ne sais pourquoi, avec un C.

 

Vous êtes né au Maroc, Monsieur, à Port-Lyautey (actuellement Kénitra) à une cinquantaine de kilomètres de ma ville de naissance (Rabat) mais 15 ans plus tard. Autant vous dire que, lorsque vous aviez 3 ans, je travaillais déjà sans avoir fait d’études du fait des scélérates lois pétainistes de Vichy appliquées par l’Administration du Protectorat français.

 

Pourquoi cette précision ? Tout simplement pour vous faire savoir qu’une petite partie de mes impôts aura servi à payer une petite partie de vos études. Et tout cela pour faire de vous ce que vous êtes devenu, à savoir un antisémite. Oui, et tout ça pour ça !

 

Des organisations, mieux que moi, pourront éventuellement déposer plainte pour quelques motifs répréhensibles, car vos infâmes propos sont inadmissibles et semblent, à mon sens, porter en eux les stigmates du visage hideux de l’antisémitisme.

 

Quant à vos propos sur Madame Veil, ils sont purement et simplement scandaleux quant à leurs sous entendus. Sachez que Madame Veil est une femme admirable et respectable que des monstres voulurent, toute jeune, rendre « mortelle » parce que Juive et qui devint « immortelle » par son prestige et son intelligence. Mais peut être est-ce cela, ajouté à son initiative concernant l’IVG et à un antisémitisme virulent, qui vous firent tenir de tels méprisables propos.

 

« L’œil était dans la tombe et regardait Caïn », conclut le poète. Vous, Monsieur, ce sont 6 millions de paires d’yeux, dont 1 million et demi de paires d’yeux d’Enfants, qui vous regarderont lorsque vous serez dans la tombe !

 

Je vous prie de croire, Monsieur, en l’expression de mon plus profond mépris.

 

Charles Etienne NEPHTALI

Le 30 avril 2016

 

(*) Cette Cérémonie se tiendra au Mémorial de la Shoah dont vous connaissez bien l’adresse, et pour cause.

 

NB : J’ai lu sur votre généalogie que votre grand-mère maternelle avait pour patronyme Médina. Or, Médina est un nom purement juif séfarade. J’en ai certes connu au Maroc mais également, au cours de mes voyages professionnels en Amérique latine, au Costa Rica, Guatemala, Panama et Mexique entre autres. C’étaient des descendants de ces malheureux Juifs espagnols qui avaient dû, au XVème siècle, fuir l’inquisition sous Torquemada. Nos Rabbins nous enseignent qu’un enfant est Juif s’il est né d’une mère Juive. Ce qui rend vos propos plus ignobles encore.

Ils seront confus, car ils commettent des abominations;

Ils ne rougissent pas, ils ne connaissent pas la honte

Jérémie 6 :15   

4 Commentaires

  1. Ceux et celles qui ont pu résister à la mort durant leur captivité devaient avoir une pulsion de vie parmi les plus puissantes. C ‘ est pas pour mourir six mois après leur libération ! Pauv’ con !
    Encore que tous n’ont pas pu accéder à cette longévité dont Il est question.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.