Quand Avigdor Lieberman complimente Mansour Abbas…

Qui se souvient encore du slogan de campagne « Pas de loyauté, pas de citoyenneté », d’Avigdor Lieberman « ancienne version », et de la haine qu’il manifestait envers les députés arabes ? Apparemment, la haine que voue le président d’Israël Beiteinou à Binyamin Netanyahou est encore plus forte au point qu’il noue aujourd’hui des relations très cordiales avec Mansour Abbas et qu’il délie généreusement les cordons de la bourse du pays pour répondre à toutes les exigences du parti islamique afin de le maintenir la coalition.

Jeudi matin, Avigdor Lieberman a fait un pas de plus en le complimentant pour la petite phrase qu’il a prononcée mardi sur Israël comme Etat juif : « Mansour Abbas est un homme courageux et digne d’estime. Sa phrase sur l’Etat juif constitue une percée dans les relations entre Juifs et Arabes ».

Peu importe que Mansour Abbas n’ait fait que décrire une réalité, qu’il dise exactement l’inverse en langue arabe et qu’il ait été désavoué par la direction de son parti…

Photo Meïr Vaknin / Flash 90

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.