Place Al-Masriyya à Al-Bukamal (Source: Facebook.com/euphrateseye, 15 janvier 2020)

 

11 février 2020

Envoi spécial

 Non.

8551

Sur Facebook, les médias de l’opposition syrienne dévoilent des informations sur les missiles des milices iraniennes à Deir Al-Zor, en Syrie

Le 15 janvier 2020, le compte Facebook du réseau syrien Ain Al-Furat a publié des informations sur le nombre et les types de missiles en possession des milices chiites soutenues par l’Iran dans le district de Deir Al-Zor. Le réseau Ain Al-Furat, qui couvre la région orientale de la Syrie avec un accent particulier portant sur Deir Al-Zor, est connu pour son opposition au régime syrien et à la présence iranienne en Syrie. Parallèlement aux données, il a publié des photos satellites [NDLR : or, pour cela, il faut un accès aux satellites,  à savoir être en lien avec un Etat qui en possède] de l’emplacement des missiles. Il a souligné que les miliciens n’avaient pas été formés à l’utilisation de ces missiles et que plusieurs d’entre eux avaient déjà été tués en essayant de les faire fonctionner. 

Ce qui suit est la traduction du rapport Ain Al-Furat: [1]

« Après la destruction de l’avion [de passagers] ukrainien [au-dessus de Téhéran le 8 janvier 2020] avec un missile iranien SA-15 qui fait partie de l’arsenal du Corps des gardiens de la révolution islamique iranien (CGRI), nous devons nous interroger sur l’avenir de la région, à la lumière des missiles possédés par des milices non entraînées [soutenues par l’Iran], en particulier en Syrie. En conséquence, le réseau Ain Al-Furat publie des informations divulguées qu’il a obtenues sur l’emplacement et les types de missiles iraniens à Deir Al -Zor [province]:

« 1. La ville d’Al-Bukamal – Place Al-Masriyya (photo-qatellite reproduite ci-dessus) : Cette position se trouve sur le marché commercial de la ville d’Al-Bukamal dans la région la plus proche de la [frontière] avec l’Irak. Elle dispose de cinq missiles en caisse. Chaque caisse fait deux mètres de long et 70 cm de large. Les missiles ont été stockés ici après leur arrivée sur des camions civils en provenance d’Irak le mois dernier [décembre 2019]. Selon les informations divulguées, ces missiles sont de type Dhu Al-Fiqar, avec une portée d’environ 700 km et une ogive divisée et les milices de la région ne sont pas formées à leur utilisation.

« 2. La ville de Sabikhan, dans la zone rurale de Deir Al-Zor : à ce poste, il y a une grande clinique que les milices iraniennes ont prise et transformée en [leur] quartier général et un entrepôt d’armes de haute qualité. Toutes les personnes sur le site se trouvent être des ressortissants iraniens et afghans; leur commandant est un Afghan nommé Murtada Al-Afghani. Il y a cinq missiles Fajr de fabrication iranienne là-bas, en plus de 25 missiles antichars à recherche de chaleur (ou guidage thermique).

« 3. Dans la ville de Mahkan, près de la ville d’Al-Mayadeen: Cette position appartient aux milices Fatimiyyoun et Zainabiyyoun, et elle dispose de dix gros missiles de deux mètres de long. Selon les informations, il s’agit de missiles de longue portée fabriqués en Chine. De même, il y a 25 missiles antichars à recherche de chaleur (guidage thermique) et 20 missiles Grad d’une portée d’environ 40 km. Pendant l’entraînement, il y a environ un mois [en décembre 2019], cinq miliciens ont été tués parce qu’ils ne savaient pas comment utiliser ces armes sophistiquées.

La ville de Mahkan (Source: Facebook.com/euphrateseye, 15 janvier 2020)

« 4. Ville d’Al-Mayadeen : près de la région d’Al-Khaidria et des champs en direction du désert. Ceci est considéré comme la position la plus importante (stratégiquement) et la plus vaste (en taille) : elle comprend un entrepôt souterrain qui a été agrandi par les milices iraniennes. D’après les informations obtenues par le réseau Ain Al-Furat, il y a ici 50 missiles à recherche de chaleur (guidage thermique) qui sont arrivés il y a environ 10 jours [début janvier 2020] dans de gros véhicules qui sont passés par la route de l’aérodrome de Deir Al-Zor. Il y a dix jours, une grande quantité d’une cinquantaine de missiles à guidage thermique a été déchargée … Cela s’ajoute aux 10 missiles de type iranien Fajr 100 et missiles Grad déjà présents. « 

Ville d’Al-Mayadeen (Source: Facebook.com/euphrateseye, 15 janvier 2020)

[1] Facebook.com/Euphrateseye, 15 janvier 2020.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.