Les États-Unis ont condamné le bombardement d’Israël: la réaction du monde à l’escalade du conflit

Les États-Unis ont qualifié l’attaque de missiles du Hamas d’ « inacceptable » et ont appelé les deux parties à mettre fin au conflit.

« Nous reconnaissons le droit légitime d’Israël à se défendre, à défendre son peuple et son territoire », a dit le porte-parole de la diplomatie américaine Ned Price, tandis que le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a promis de répondre « avec force » aux tirs incessants sur Israël.

« Notre objectif à court terme, c’est la désescalade », a insisté Ned Price devant la presse.

« Plus largement, nous sommes profondément préoccupés par la situation en Israël, en Cisjordanie et dans la banda de Gaza, notamment par les confrontations violentes à Jérusalem », a-t-il ajouté, saluant les « mesures prises par le gouvernement israélien ces derniers jours pour éviter les provocations ».

Le conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan a rencontré le ministre jordanien des Affaires étrangères Ayman Safyadi et a discuté avec lui des efforts de paix. Safadi a expliqué que la situation sur le Mont du Temple est une « ligne rouge » pour la Jordanie. En outre, la Jordanie appelle à la fin des «mesures de provocation pour expulser les habitants de Sheikh Jarah». Un porte-parole du ministère a également rencontré les ambassadeurs de l’UE et les a informés qu’Israël continue de violer le statu quo sur le mont du Temple, contrairement aux accords.

L’UE a appelé au calme à Jérusalem et s’est déclarée préoccupée par l’expulsion des familles arabes de Sheikh Jarah, qui a déclenché l’actuelle vague d’escalade.

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab, a également condamné les attaques à la roquette contre Jérusalem et les villes israéliennes.

L’Iran a également réagi à l’escalade et condamné les actions d’Israël. Le ministre iranien des Affaires étrangères s’est entretenu avec le chef du Politburo du Hamas Ismail Haniya et a exprimé son soutien aux Palestiniens.

Recep Erdogan s’est entretenu avec Abu Mazen et Haniya et a également appelé à la fin de « l’agression israélienne ».

L’Égypte, le Qatar et l’ONU, qui ont toujours joué le rôle de médiateurs entre Israël et le Hamas, ont entamé des négociations sur les termes d’une trêve. Mardi, le Hamas a conditionné le cessez-le-feu avec la libération du Mont du Temple et d’Al-Aqsa et la fin de la présence de la police israélienne.

Avec infos-israel.news et i24NEWS

Ned Price
AP Photo/Carolyn Kaster, PoolNed Price

2 Commentaires

  1. Ecoeuré par les positions systématiquement hostiles à Israël de France Inter, France Culture et France Info, j’ai basculé ce matin sur Europe 1. Malheureusement, le traitement de l’information était équivalente : propos à sens unique, pas de mise en relief de l’information, responsabilités sur Israël.

  2. En revanche, le service public français… :
    Ce matin, mardi, après plus de 200 roquettes tirées depuis le milieu urbain de gaza, france1faux, à 8h, ce 11 mai, le service public :
     » les pays arabes _ceux qui sont désormais en procédure de conciliation avec Ysraël_ ne peuvent pas rester indifférent lorsque Ysraël attaque la mosquée d’al aqsa ! » (Isabelle Labeyrie).
    5 minutes plus, la speakrine suivante rappelle que cette mosquée est le 3ème lieu le plus saint de l’islam.
    Labeyrie deraille, bien entendu.
    Si Ysraël avait voulu attaquer cette mosquée, à cette heure, il n’y aurait plus qu’une fine poudre grise à cette place.
    Cette vraie démocratie tâche de faire respecter la loi, et n’y renonce pas, contrairement à la France frustrée.
    Quant au 3ème lieu, l’inculte speakrine se réfère à un rêve qu’aura eu le prophète conquérant, dit-il lui-même, alors qu’ il n’y a jamais mis les pieds, et pour cela, le Coran, justement, omet soigneusement de sacraliser l’endroit, et, encore plus, consigne par son prophète, un comble, que le pays d’Ysraël a été octroyé par Allah aux Juifs.
    Et c’est sans doute pour cela que ce fameux « 3ème lieu » n’a pas été retenu par le Coran, mais par ce seul « peuple, né d’hier ou d’avant-hier.
    La question reste posée de savoir dans quel but France1faux répète à l’envie ces messages de propagande palestiniens ?
    Ces types de déclarations ont été à l’origine des tueries de Toulouse, de l’Hypercacher de Paris, et de la Franchise meurtrière vendue aux « bouffant délirant » et autre « déséquilibrés » aux longs couteaux.
    Ceci est donc un encouragement FRANÇAIS à tuer « du » Juif !
    (à partager, et signaler aux elus…)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.