Les brouilleurs de radar iraniens ont paralysé la défense syrienne

11
2933

Les brouilleurs de radar iraniens ont paralysé les systèmes de défense syriens lors des frappes israéliennes: source

Rapports spéciaux |-06-1262019 13:20:00

(Zaman Al Wasl) – Une source opérant dans les Forces de défense aériennes syriennes a déclaré à Zaman al-Wasl que les systèmes de défense étaient paralysés et avaient presque provoqué une catastrophe lors des frappes israéliennes le 20 novembre dernier, en raison des stations de brouillage radar iraniennes.

La source a confirmé que certains missiles de défense syriens avaient explosé quelques minutes après leur lancement à une distance ne dépassant pas 2 à 5 km, faisant de nombreuses victimes. 

Les informations de la source contredisent ce que l’agence de presse officielle (SANA) a rapporté au lendemain de la frappe israélienne, en affirmant que la défense aérienne du régime avait intercepté 11 des 18 missiles tirés par six jets israéliens avant qu’ils n’atteignent leurs cibles.

Après l’attaque israélienne du 20 novembre, les officiers de la défense aérienne syrienne ont attribué l’échec à un vaste ensemble de brouillage visant les radars et les systèmes de contrôle, mais les enquêtes ont révélé que trois brouilleurs de radar iraniens étaient derrière ce brouillage (et non les systèmes israéliens).

Un comité formé pour mener la guerre électronique syrienne a déclaré, dans un rapport remis au ministre de la Défense, que les stations radar sont situées sur le Mont al-Manea près de la ville d’al-Kiswa, Tal al-Saroukhiya (La colline des Missiles) et Tal al-Sultan près de la ville de Sayyida Zeinab. Les trois sites sont contrôlés par l’Iran.

Israël a déclaré le 20 novembre que ses avions avaient frappé des dizaines de cibles militaires iraniennes et syriennes, en représailles aux roquettes tirées contre Israël un jour plus tôt. L’Observatoire syrien des droits de l’homme a déclaré que des installations de stockage d’armes et de munitions appartenant à la force d’Al Qods avaient été détruites lors de l’attaque.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme basé en Grande-Bretagne, un groupe de surveillance, a déclaré que 11 personnes ont été tuées, dont sept membres de la force d’élite Quds, qui est le bras étranger des Gardiens de la révolution iraniens.

Dans un contexte pertinent, Israël, lors des frappes de novembre, a détruit des systèmes de missiles russes Pantsir appartenant au régime syrien, a déclaré une source militaire à Zaman al-Wasl.

La source, qui a demandé l’anonymat, a déclaré qu’Israël avait tenté de «ne pas embarrasser la Russie» ou de provoquer des tensions au sujet du ciblage de ses systèmes de missiles avancés.

De nouvelles images satellites obtenues par Zaman al-Wasl ont montré que les systèmes de missiles Buk-M2 et Pantsir-S1 avaient été détruits par Israël au sud de la capitale syrienne.

Le Buk est un système de missiles sol-air de portée moyenne conçu pour contrer les missiles de croisière. Pantsir-S1 est un système combiné de missiles sol-air de courte et moyenne portée et d’artillerie antiaérienne.

La Russie a l’habitude de condamner Israël pour toutes les frappes visant le régime et ses alliés chiites, affirmant qu’il s’agissait d’une “mauvaise décision” qui était “en contraste frappant” avec le droit international.

Israël mène une campagne de guerre entre les guerres depuis 2013, dans le but d’empêcher l’Iran et ses supplétifs, notamment le Hezbollah, d’obtenir des armes avancées à utiliser contre l’État juif et de se retrancher en Syrie.

Des milliers de frappes ont été menées au fil des ans en Syrie et, selon des informations étrangères, en Irak voisin.

en.zamanalwsl.net

11 COMMENTS

  1. Il est très probable qu’Israël a fait attention à ne pas détruire les brouilleurs iraniens pour s’en servir contre les syriens…

  2. Je ne comprends pas cet article : des iraniens qui brouillent des radars syriens pour permettre aux avions israeliens d attaquer. Cet article est probablement mal traduit !

    • ils ont voulu brouiller les missiles israéliens et comme par miracles ce sont les anti-missiles russes qui ont été brouillés .
      je crois vraiment que c’est ce qu’il faut comprendre !!!!!

    • Réfléchissez un peu, soit les brouilleurs ont eux-mêmes été brouillés (ça s’appelle du piratage), soit ils sont défectueux. Toujours est-il qu’une source de l’armée syrienne vend la mèche. Mais n’accusez pas la “traduction” ou faites la vous-même : le lien est indiqué en bas de page… Iran’s radar jammers paralysed Syrian defense systems during Israeli strikes: source

  3. ou alors les russes doivent se poser des questions sur leurs anti- missiles brouillés par les iraniens avec de boites de conserves !!

  4. ils n’ont rien comppris : les brouilleurs iraniens eux_mêmes étaient brouillés !!
    c’est cela bien sûr .
    Vive israel !!
    l’entité islamique satanique qui tue des femmes et des enfants finira par comprendre !!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.